Les étudiants orientés dans le privé descendent dans la rue

 Joignant l’acte à la parole, les étudiants orientés dans les établissements privés d’enseignement supérieur ont envahi la rue, ce mardi 16 octobre. Ceci, afin d’exprimer leur désarroi, après que leurs cours aient été suspendus, à cause d’une dette de l’Etat de 16 milliards.
A Dakar, une centaine d’étudiants représentant les 40.000 concernés, ont marché, ce mardi, de la place de la Nation (Ex-Obélisque) au rond-point de la Rts. Une manifestation pour demander à l’Etat de respecter ses engagements, en payant la dette qu’il doit à leurs établissements.
Une situation qui a causé la suspension des cours de ses étudiants. Ainsi, «40 000 espoirs sont sacrifiés. 40 000 étudiants sont dans la rue. Comment un pays, qui se dit émergent, peut compromettre l’avenir de 40 000 jeunes ?», s’interroge Zakaria Niasse, porte-parole du Cadre unitaire national des étudiants orientés.
Les étudiants de Ziguinchor ont, eux aussi, manifesté. Ils estiment que le gouvernement veut les sacrifier, selon Seneweb. Ils ne supportent plus d’être éconduits tous les matins par des vigiles positionnés devant les portails de leurs institutions.
Bakary Sano, porte-parole des étudiants du privé de Ziguinchor, explique: « Nous réclamons de la considération et du respect. Cela fait une semaine qu’on est privé de rentrer dans les classes. Il faudrait que l’Etat réagisse le plus vite possible. » Et de trancher: « Notre avenir est en train d’être bafoué. »

In the Spotlight

Un Britannique condamné à la perpétuité à Abou Dhabi

by James Dillinger in Diplomatie 0

Le britannique Matthew Hedges a été condamné mercredi à la prison à perpétuité par le tribunal fédéral d’Abou Dhabi pour espionnage au profit d’un pays étranger, a annoncé une porte-parole de sa famille, Londres se [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*