LES FAMILLES DES VICTIMES RÉCLAMENT 3 MILLIARDS

Le procès du double meurtre de Médinatoul Salam se poursuit toujours à la chambre criminelle du tribunal de Mbour. Après l’audition des prévenus, des parties civiles et des témoins, les plaidoiries ont démarré ce lundi. Et ce sont les avocats des parties civiles qui ont ouvert le bal.

Ces derniers ont tour à tour défilé devant le prétoire pour asseoir la culpabilité des accusés. Dernier avocat de la partie civile à plaider, Me Khassimou a réclamé, pour la famille des victimes, le montant de 3 milliards de francs CFA à titre de dommages et intérêts, pour toute cause et préjudice confondus.

Selon lui, la demande d’une telle somme n’est pas exagérée d’autant que même avec tout l’argent du monde, ceux qui sont partis ne reviendront jamais.

« Nous n’avons pas fait cette requête pour battre monnaie. La vie humaine est sacrée. Ce montant permettra aux familles de faire leur deuil », a déclaré Me Khassimou Touré qui a demandé que la contrainte par corps soit fixée au maximum.

Les avocats de la partie civile n’ont pas apprécié le fait que Cheikh Béthio Thioune soit jugé par contumace. A les en croire, le guide religieux est le commanditaire de ce double meurtre.

« Cheikh Béthio Thioune est derrière cette affaire. Les commandos qui ont commis ces actes sont la machine d’attaque du guide religieux », a soutenu l’un des avocats des plaignants.

Dans le même sillage, les avocats de la partie civile pensent que Cheikh Béthio Thioune et les autres accusés méritent d’avoir une peine très lourde proportionnelle à leurs actes. « Si la peine de mort n’était pas abolie, on leur appliquerait cette peine », a plaidé Me Babacar Ndiaye, l’un des avocats de la partie civile.

L’audience se poursuit. Après les parties civiles, le procureur de la République va faire son réquisitoire. Un réquisitoire très attendu et qui risque d’être incendiaire au vu de l’exposé des faits.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*