Les missiles hypersoniques de la Chine pourraient menacer la totalité de la flotte de surface de la marine américaine

Par Tyler Durden

Comme nous l’avons déjà mentionné, «les avions et les missiles hypersoniques sont développés et testés par les États-Unis, la Russie et la Chine à un rythme accéléré. La course aux technologies hypersoniques s’est clairement développée parmi les superpuissances mondiales, qui se rendent compte que les premiers à posséder ces technologies ne vont pas seulement révolutionner leurs programmes civils et militaires, mais aussi dicter la voie à suivre pour des civilisations de la planète Terre.

Selon le Washington Examiner, le sous-secrétaire américain à la Défense, Michael Griffin, a déclaré la semaine dernière lors de la conférence McAleese-Credit Suisse sur la défense, dans laquelle il a averti que « si les Chinois peuvent déployer des systèmes hypersoniques tactiques ou régionaux, ils mettent en danger nos groupes de combat navals. Ils mettent en danger toute notre flotte de surface. Ils mettent en danger nos forces terrestres avancées qui sont déployées. »

M.Griffin a souligné que Pékin avait réalisé « 20 fois plus de tests d’armes hypersoniques que les États-Unis au cours de la dernière décennie« . Il a déclaré que Pékin dépensait des milliards de dollars pour développer et tester des versions non nucléaires d’armes hypersoniques qui pourraient rendre les porte-avions nucléaires de la marine américaine vulnérables à une attaque hypersonique.

En Décembre 2017, Reuters a annoncé que Griffin avait été nommé par le président Donald Trump pour être sous-secrétaire à la Défense pour la recherche et l’ingénierie. Le Sénat des États-Unis a confirmé sa nomination le 15 février 2018, ce qui signifie qu’il est en fonction depuis moins de deux semaines et a déjà déclaré que le développement d’armes hypersoniques est sa « plus haute priorité technique ».

image: https://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2018/03/maxresdefault-2-768×432.jpg

maxresdefault-2-768x432

Griffin a souligné que Pékin était en train de devenir une superpuissance mondiale et le pire ennemi de l’Amérique, alors que le président Xi Jinping modernise l’Armée populaire de libération (ALP) avec des armes sur rail, des armes hypersoniques et des avions de combat furtifs. Détaillée dans le premier paragraphe, l’empire américain pourrait sans aucun doute être détrôné si des pays comme la Russie et la Chine prenaient un train d’avance sur Washington en matière d’hypersonique.

Sans notre capacité de défense et sans une capacité de réaction offensive au moins égale, nous n’aurons fait que permettre une situation où nos forces déployées seraient en danger. Nous ne pouvons pas faire cela pour eux », dit Griffin.

 » Et donc, notre seule réponse est soit de les laisser faire, soit d’opter pour le nucléaire. En fait… Cela devrait être une situation inacceptable pour les États-Unis « , a-t-il ajouté.

Voici un aperçu accéléré sur ce que signifie voler à des vitesses hypersoniques:

Defence News détaille le budget du Pentagone pour le développement hypersonique:

Le budget de la Defense Advanced Research Projects Agency pour les armes hypersoniques a augmenté régulièrement au cours des deux dernières années, mais un financement accru serait inévitablement bien accueilli par les partisans de la technologie. Au cours de l’exercice 17, le Congrès a alloué 85,5 millions de dollars aux hypersoniques. Cette somme est passée à 108,6 millions de dollars pour l’exercice 18, soit une augmentation de 27 p. 100. Et pour ce qui est de la demande récemment publiée pour l’exercice 19, le chiffre s’élève à 256,7 millions de dollars – une augmentation énorme de 136 pour cent, mais un chiffre relativement bas selon les normes du Pentagone.

Griffin a ajouté que « l’avantage des systèmes hypersoniques est, indépendamment de leur portée, qu’ils volent en dessous des systèmes de défense antimissile et qu’ils survolent la défense aérienne. C’est un créneau dans lequel nous n’avons pas passé beaucoup de temps récemment, et si je devais choisir, ma plus haute priorité technique serait de dire, tant sur le plan offensif que défensif, que ce serait cela ma plus haute priorité technique. Si notre réponse est de les laisser gagner ou d’opter pour le nucléaire, ce serait une mauvaise direction. Cela incite les adversaires à un mauvais comportement. »

img-458

Quand il s’agit de développement hypersonique, Griffin a des joueurs essentiels au plus profond du marécage du Pentagone…

Le lieutenant-général Samuel Greaves, directeur de l’Agence de défense antimissile, a déclaré que la rapidité avec laquelle la Russie et la Chine  » recherchent, mettent au point, testent et lancent des systèmes d’armes  » exige que son agence prenne la menace hypersonique au sérieux.

De plus, le général Paul J. Selva, 10e vice-président des chefs d’état-major interarmées, a averti le 30 janvier: « Nous [États-Unis] avons perdu notre avantage technique en matière d’hypersonique », mais « nous n’avons pas perdu le combat d’hypersonique ».

Il est surprenant d’observer comment les responsables du Pentagone admettent maintenant ouvertement que les menaces hypersoniques étrangères pourraient être un casse-tête majeur pour l’empire américain dans un avenir pas trop lointain. Néanmoins, la réalité d’un empire américain en déclin commence à se faire sentir, alors que les responsables comprenant le programme hypersonique du Pentagone pataugent dans la gadoue.

La seule question que nous posons: des armes hypersoniques pourraient-elles rendre obsolètes les porte-avions à propulsion nucléaire de la marine américaine? 

*** 

Peut-être que le maintien par le Pentagone des 800 bases militaires dans le monde et les conflits militaires interminables ont détourné des ressources indispensables pour financer les technologies essentielles [hypersoniques] qui auraient maintenu l’Amérique en situation de superpuissance. Tomber dans la course aux supersoniques est un symptôme d’un empire trop étendu … C’est du déjà vu – Rome brûle.

backpage-11601-1024x631

Source : https://www.zerohedge.com/news/2018-03-10/pentagon-official-chinas-hypersonic-missiles-could-threaten-us-navys-entire-surface

Traduction : Avic– Réseau International

In the Spotlight

Affaire Khashoggi : Riyad accusé et acculé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La police turque a pu pénétrer dans le consulat saoudien à Istanbul, dans la nuit de lundi à mardi pour procéder à des fouilles. Photo Bulent Kilic. AFP Après avoir nié l’évidence, l’Arabie Saoudite semble [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*