Les occidentaux veulent creer la République des Grands Lacs en RDC

putin-vladimir_1024x578-300x150Communiqué spécialement rédigé pour dénoncer le collaborationnisme de plusieurs rêveurs et endormeurs du peuple congolais, et répondre également à leurs idiotes affabulations…

Le projet de création de la « République des Grands Lacs » au Congo-Kinshasa existe bel et bien, c’est une réalité historique. Cette « République des Grands Lacs » serait l’une des républiques indépendantes que les Américains et les Européens ont toujours rêvé à créer au Congo. Car, depuis 1885, ces envahisseurs-pilleurs-colonialistes – les Américains, les Européens, leurs alliés et leurs multinationales – ont toujours voulu diviser le Congo-Kinshasa en plusieurs petits États indépendants qui seront, d’après eux, non seulement beaucoup plus faciles à piller, mais aussi un terrain de jeux où chacun d’eux aura une mainmise exclusive et permanente.

Signalons que ce plan diabolique restera irréalisable tant qu’il y aura toujours au Congo des patriotes-nationalistes éveillés et prêts à sacrifier leur propre vie pour défendre l’intégrité de notre territoire national. Pour preuve, depuis 1885 jusqu’au départ du président Mobutu, malgré plusieurs tentatives de leur part, les ennemis du peuple congolais n’ont jamais réussi à diviser le Congo-Kinshasa. Mais depuis que ces impérialistes – tels que le Juif-Belgo-Américain Maurice Tempelsman, l’Américain Bill Clinton, le Belge Louis Michel, et consorts –, par la ruse, ont décidé à chasser du pouvoir le président Mobutu, ils ont remis sur orbite ce plan diabolique depuis 1993 en confiant cette mission aux « Extrémistes et Tueurs Tutsi » du Rwanda, Burundi et Ouganda.

Nous vous rassurons que, grâce à l’éveil patriotique, à la clairvoyance et à l’endurance du peuple congolais (dont les Résistants, Révolutionnaires, et autres Combattants), les occupants – les commanditaires (les Américains), leurs commissionnaires (les Belges), leurs alliés (Canadiens, Israéliens, Australiens, Britanniques, Vatican, Français, Allemands, et autres), leurs multinationales, et leurs vassaux africains (tous leurs nègres de service : les membres du Tutsi-power, les Sud-africains, les Zambiens, les Zimbabwéens, et autres) – vont lamentablement échouer de nouveau malgré la haute trahison de la part de collabos attitrés notamment : Etienne Tshisekedi (endormeur permanent du peuple congolais et chef de file des esclaves congolais qui refusent toujours d’être libres), Simon Kiangani (l’autre endormeur…, « Nganga » et ami du commandant Hyppo, et complice de l’éviction, de l’arrestation arbitraire et de l’empoisonnement ayant causé la mort du Colonel Mambu N’senga Raphaël), Général Didier Etumba, Adolphe Muzitu, Delly Sesanga, Lambert Mende (le vuvuzélateur), José Makila, Boshab, Minaku, Okitundu, Alain Atundu, Édouard Mokolo, Pierre Lumbi, Célestin Kanyama, Alonga Boni, Nzanga Mobutu, Antoine Gizenga, Zaïdi Ngoma, Francis Kalombo, Zacharie Babasue (fou du roi de Kanambe), Frank Diongo, Jean-Claude M’vuemba, Joël Konde (le nouveau fou du roi de Soriano et faux pasteur), Félix Tshisekedi (50% angolais), Boketsu 1er (le bouffon), Rex Kazadi (l’informateur auprès de l’ANR, et criminel issu de RDC-Goma)…

Gorilla’s Coffee, Rwanda Farmers Coffee Company, en sigle « RFCC »

C’est une photo de l’emballage d’un paquet de café de marque «Gorrilla’s Coffee ».  Rwanda Farmers Coffee Company, en sigle « RFCC », qui produit ce café est une entreprise rwandaise. Si vous regardez bien sur la carte géographique d’Afrique qui se trouve sur cet emballage, vous constaterez que le Rwanda a déjà pris le grand-Kivu et une bonne partie de la province de Katanga.  Mais les Congolais continuent à dormir comme des bébés…

Drapeau de la « République des Grands Lacs » : la « Balkanisation » du Congo et la « Kosovisation » du Kivu par les Américains et les Extrémistes du Tutsi-power en marche !

Étonnamment, ce drapeau flottait déjà à Kigali lors du sommet de l’Unité Africaine de ce mois de juillet 2016, à l’indifférence totale des observateurs et des participants ! C’est déjà la « Kosovisation » du Kivu et la « balkanisation » du Congo qui sont sur orbite et  qui ont été magistralement mises en place par l’Extrémiste et Tueur Tutsi-Rwandais Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila, en ordonnant la création des 26 provincettes, selon « l’International Tutsi-power ».

Vont-ils réussir, ou vont-ils échouer définitivement, à l’application du plan A ? Mais qu’ils n’oublient pas qu’ils auront toujours en face d’eux les vaillants Combattants et Résistants congolais. Les Britanniques disent : « Let’s and see !»

********

En effet, en 1885, sans les Congolais, les ennemis du peuple congolais avaient tenté de morceler notre territoire, mais ils avaient lamentablement échoué. Quelques années plus tard, nos ancêtres se sont battus pour faire échec à ce plan. En 1895 : les vaillants Bayaka dans le Bandundu et les redoutables Bena Kanyoka dans le Kasaï, toujours en 1895, les mutineries dans les garnisons de Luluabourg au Kasaï et les BaLuba Shankadi ; puis entre 1892 et 1912 : les invincibles Azande dans la province Orientale ; en plus entre 1897 et 1908 : les mutineries des Batetela ; vint les terribles Bayombe en 1900, mutineries dans la garnison de Boma ; alors entre 1900 et 1916 : sans peur, les révoltes des combattants Bashi dans le Kivu – alors la tribu Tutsi n’existe même au Congo car les Tutsi sont des nomades venus du Nord-est de l’Éthiopie avec leurs vaches à la recherche d’une terre d’accueil, finalement ils étaient acceptés au Rwanda par les faiblards Hutu à cause de leurs femmes qu’on appelle les hirondelles – ; en plus entre 1903-1904 et 1910 : les révoltes des infatigables Babua dans la province Orientale, précisément dans le district de Buta ; voilà entre 1903 et 1905 : les révoltes des terribles bourreaux  Budja ; enfin en 1931 : les révoltes des jongleurs Bapende au village Kilembe dans le Bandundu, sans compter les batailles menées par presque toutes les autres tribus notamment Basonge, Bangwaka, Basakata, Bamongo, Bakuba…

Les colonialistes s’étaient posé plusieurs questions pour savoir comment ces sauvages nègres de tout le Congo s’organisaient en résistance et comment se communiquaient-ils entre eux alors qu’à cette époque il n’y avait pas des téléphones, télégrammes, ou télex ? Pourquoi les colons n’étaient-ils pas parvenus à morceler ce pays lors de la Conférence de Berlin alors que les Congolais n’y avaient pas pris part puisqu’ils n’étaient même pas informés ? En 1960, les néocolonialistes Belges, accompagnés de leurs 20.000 parachutistes, n’y étaient pas parvenus, même pas avec le Katanga seul ? Et aujourd’hui, pourquoi depuis 2001 les Extrémistes et Tueurs du Tutsi-power – avec plus de 37.000 militaires Tutsi au Congo, et avec leur propre gouvernement d’occupation si docile – ne parviennent-ils pas à balkaniser ce pays alors que les Congolais ne se battent pas militairement puisqu’ils ne sont même pas organisés militairement ? Voilà alors quelques questions auxquelles doivent répondre les laboratoires de recherche. Le Congo-Kinshasa : quel genre de pays est-ce, se demandent-ils ? C’est une histoire des « Bakoko Malamu » que ces envahisseurs ignorent et continueront à ignorer jusqu’au moment où nous allons les éjecter (rejeter dehors) et les pourchasser jusqu’en Érythrée d’où ils étaient venus.

Sans vergogne, ces éleveurs nilotiques ont même déjà fait fabriquer le drapeau de la « République des Grands Lacs ». Une photo  (cf. supra) dudit drapeau qui nous vient d’ailleurs de Washington D.C (États-Unis d’Amérique, pays où vivent leurs mandataires et complices du deuxième génocide congolais). Avec ces révélations, ils sont cuits et paralysés.

Pour les Congolais poltrons, naïfs, rêveurs, collabos ou ignorants, ils resteront dans cet état d’imbécilité jusqu’au jour où les Tutsi et les collabos seront expulsés sans pitié jusqu’au Nord-est de l’Afrique d’où ils étaient venus. Mzee Kabila n’avait-il pas raison de dire : « La guerre sera longue et populaire…,  les Tutsi vont être chassés jusque d’où ils étaient venus ! »

Le super-tueur Paul Kagame, « Hitler d’Afrique », a demandé à son neveu – le gouverneur du Congo, Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila –, après sa fuite vers le Kivu, de se préparer pour déclencher la dernière bataille à l’issue de laquelle il proclamera la création de leur « république imaginaire des Grands Lacs ».

Quant à nous les défenseurs du peuple congolais, les « Bakoko Malamu » nous recommandent de s’organiser en forces d’auto-défense, dans les quartiers, les villages, les communes, les villes, les provinces tout en suivant les mots d’ordre qui nous seront donnés par  l’état-major des « Forces d’Auto-Défense Populaires », FADP en sigle ; car, il y a péril en la demeure. L’heure est grave ! Il n y a plus des cadeaux ! « Nyonso ekomi bololo ! Et Congo mpe ekomi Congo bololo ! Bafwa bafwa, basala basala ! » « Bana Kin : BOLANDELA pe BOBEBISA ba propagandes nionso oyo Etienne Tshisekedi  azali koya kosala na Congo pona moyibi Juif-Zambien Moïse Katumbi. Soki bongo té, mboka Congo ekokende libela na maboko ya ba étrangers ! Bo bosana té ete : Bill & Hillary Clinton = Tony Blair = Charles & Louis Michel = Sarkozy = Museveni = Paul Kagamé = Joseph Kabila = Vital Kamhere = Moïse Katumbi. Bango nionso bazali ba ennemis ya peuple congolais !  ! Bolanda vidéo oyo (15 minutes), boko mona ete mboka na biso, Congo, ezali na maboko ya ba Rwandais.

Titre ya vidéo : « ENFIN !!! HONORÉ  NGBANDA A RAISON AVEC DES PREUVES » : https://youtu.be/_ElR2wJr-Pc ». INGETA !!!

FAIT AU CAMP KOKOLO (KINSHASA), LE MARDI 26 JUILLET 2016

« Sé/Cellule  Colonel KOKOLO »

http://fr.kongotimes.info/2016/08/03/les-occidentaux-veulent-creer-la-republique-des-grands-lacs-en-rdc/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*