LES OFF DU POP SUR LE NET

journaux journalM6 condamne
Des réactions, il y en a eu après l’attentat en Arabie Saoudite. Au sunugaal présentement pour une visite officielle d’une semaine, le roi du Maroc, Mohamed 6 a adressé au Serviteur des deux Lieux saints, le roi Salman ibn Abdelaziz al-Saoud, souverain d’Arabie Saoudite, un message de condoléances, de compassion et de solidarité, à la suite de l’attaque terroriste ayant visé ce 22 mai une mosquée dans la localité d’Al-Kadih.

Dans ce message, M6 «condamne fermement cet acte terroriste ignoble, contraire aux principes de tolérance de notre sainte religion islamique et aux valeurs humaines universelles».

Le Sg de l’Onu réprouve
Sa majesté a aussi exprimé «la solidarité du Royaume du Maroc avec le Royaume d’Arabie Saoudite frère, face à cette agression, qui a fait fi de la sacralité des lieux de culte que le Très-Haut a voulu qu’ils soient des endroits paisibles d’adoration de Dieu, agression qui tente désespérément d’attenter à la sécurité et à la stabilité de votre pays et des lieux saints». Autre réaction de condamnation, celle du Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon.

Selon lui, «de telles attaques contre des lieux de culte sont odieuses et ont pour but de déclencher des affrontements interconfessionnels. Il espère que les auteurs seront rapidement traduits en justice», a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

M6 & SMS 
Il y avait du froufrou hier à la Grande mosquée de Ndakaaru. Le roi du Maroc M6, son hôte SMS et beaucoup de pontes de la République et de religieux dont Abdoul Aziz Sy Junior, porte-parole des tidianes, y ont effectué la grande prière du vendredi au troisième jour de la visite de travail et d’amitié du souverain alaouite.

A l’occasion, l’«Amir al mouminin» du Maoc a offert à son hôte sunugaalien, 10 000 exemplaires du Coran qui seront distribués aux musulmans et aux Mosquées de Ndakaaru. Il faut dire qu’aujourd’hui, samedi, SMS et son royal invité seront à Louga, plus précisément à Sakal pour inaugurer une unité d’électrification rurale. Lundi, le roi du Maroc est attendu à Soumbédioune, sur la baie précisément.

Il sera accompagné de SMS et même il va poser avec les vendeuses de poissons, le Roi y est plutôt pour la pose de la première pierre du quai de pêche qui sera construit par les Marocains. Un accueil coloré lui sera réservé sur place aux bons pas du «ndawrabin» (danse traditionnelle leboue).

Dîner
Restons avec Sa majesté pour dire qu’après sa visite à l’hôpital Fann et la prière effectuée à la Grande mosquée de Ndakaaru, « l’Amir al mouminin» a offert, hier, un copieux dîner, comme savent en faire les Marocains, aux dignitaires des confréries religieuses du Sunugaal.

Plusieurs membres éminents des différentes familles religieuses du Sunugaal étaient conviés aussi à ce dîner en compagnie du roi et de sa délégation. Et avec autant de «lourds chapelets» autour du buffet, sûr et certain que les ovins, les bovins et autres gallinacés et palmipèdes dont les quartiers ont garni les plats, seront au paradis des animaux !

Forage solaire
Les habitants de Diagaly, une localité située dans la commune de Barkedji, dans le département de Linguère, vont certainement pousser un ouf de soulagement. En effet, ils viennent de bénéficier d’un forage fonctionnant à l’aide d’une pompe solaire d’un coût de 4,3 millions de francs. L’ouvrage hydraulique est un don d’un Français d’origine turque, Herdal Turk, par l’intermédiaire d’un ressortissant du village, Ifra Galo Sow.

Le village va ainsi s’approvisionner gratuitement en eau potable grâce à ce forage solaire dont la gestion est confiée au Gie de femmes de la localité. Fortement mobilisées sur le site qui abrite le forage solaire, avant-hier, les populations de Diagaly ont vivement remercié le donateur ainsi que son ami Ifra Galo Sow.

Elles se sont engagées à faire du maraîchage dans un terrain de 300ha déjà délimité pour lutter contre le sous-emploi et la pauvreté. Selon leur porte-parole, Mamadou Ndiaye, «ce forage solaire vient renforcer celui construit depuis 1951 par les colons et qui ne parvient plus à alimenter correctement le village à cause de la vétusté du moteur».

Nabou Yadane
Elles ne sont pas nombreuses les cantatrices de Ndakaaru qui ont fait le déplacement à Fatick pour la 16e édition du championnat de lutte dotée du drapeau du chef de l’Etat. A l’exception de Nabou Yadane, toutes les autres chanteuses ont été absentes. Ce sont donc les chanteuses sérères comme Mayé Ndeb et Cie qui se sont relayées au micro pour gratifier le public de belles mélodies accompagnées des tambours-majors.

Budget 
Au cours d’une visite inopinée des communicateurs traditionnels, le ministre des Sports Matar Bâ a révélé que désormais le budget de l’organisation du drapeau du chef de l’Etat sera inscrit dans le projet de budget du ministère des Sports. Une annonce qui sera bien accueillie par le Cng qui avait des difficultés à boucler le budget de 67 millions.

Matar Bâ 
Le ministre des Sports Matar Ba a été très gâté au deuxième jour de la compétition tenue hier au stade Massène Sène de Fatick. Matar Bâ a été accueilli par une belle prestation de Mayé Ndep et de Babou Ngom. Les tambours majors l’ont même rejoint sur la tribune officielle, pour une autre prestation. Cerise sur le gâteau, Manga 2 s’est levé pour esquisser des pas de danse au grand bonheur de l’assistance. Touché, le ministre s’est levé pour offrir de l’argent et a même fait le signe de la victoire. Visez la suite…

Huées 
Il y avait de quoi d’ailleurs, puisque même les communicateurs traditionnels s’y sont mis. Les Sala Bigué, Bour Guewel et autre Thiam Dogo ont longuement chanté les louanges de Matar Bâ. Si le ministre était aux anges, ces communicateurs traditionnels, eux, ont été la cible du public qui a fini par les huer. Mais rien n’y fait, ils ont continué de plus belle leurs envolées lyriques. Seulement le public déterminé à les faire taire, a intensifié le brouhaha.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*