Les policiers ont brutalisés les journalistes lors du sit-in…

presse-brutaliséeLes forces de l’ordre ont-elles été dépassées ce samedi par la décision de Me Wade de se présenter à la place de l’Obélisque ?

Tout porte à le croire, avec le comportement violent des limiers à l’endroit des journalistes dont le seul tort a été de faire leur travail.

Les nerfs à fleur de peau, les policiers ont voulu se «débarrasser» des journalistes en les parquant dans une ruelle, comme ils l’ont fait avec les militants de l’opposition indésirables sur les lieux. Mais, les journalistes ne se sont pas laissé faire.

Devant leur insistance, les forces de l’ordre sont revenues à de meilleurs sentiments, en permettant aux confrères d’exercer leur travail comme ils le souhaitaient.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*