Les seins des Africaines mutilés pour les protéger des violeurs Jeudi, 26 mai, 2016

seins mitules CamerounC’est une pratique devenue courante au Cameroun. Les mères des jeunes Africaines mutilent les seins de leurs filles avec des pierres brûlantes et du charbon ardent. Le but? Les protéger des hommes et plus particulièrement des violeurs. C’est ce qui en ressort d’un documentaire impressionnant.

Cette pratique, aussi douloureuse que barbare, touche une fille sur quatre au Cameroun. Mais pour les mères de toutes ces victimes, qui jouent un rôle capital dans la plupart des cas, cette souffrance est devenue une obligation.

Elles ont à peine 9 ans

Selon un documentaire vidéo, les femmes espèrent protéger leurs filles. En mutilant leurs seins, elles pensent les rendre moins attractives aux yeux des hommes. Et donc de les protéger également des violeurs et des pratiques sexuelles en tous genres.

Cicatrices à vie

Dans la majorité des cas, ces filles ont à peine 9 ans. Il va de soi que ces “coutumes” engendrent des séquelles: blessures importantes et cicatrices à vie. “Il est impensable d’imaginer que la sexualité des femmes est l’origine du comportement des hommes. Il faut effectivement les aider dans ce combat. Mais pas en visant les victimes potentielles”, a précisé un psychologue choqué par ces pratiques.

Source : Comlive.net

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*