Les services de sécurité suspectent une volonté des libéraux de rendre le pays ingouvernable

Les services de sécurité de l’Etat suspectent une volonté des libéraux de rendre le pays ingouvernable. Cette suspicion fait suite au silence accablant noté depuis maintenant deux mois chez les libéraux.affrontement
Précisément, depuis l’interdiction de leur marche le 7 mai dernier, les libéraux se sont fait discrets. Les responsables de la sécurité de l’Etat semblent lier ce silence au calme qui précède la tempête. Pour parer à toutes éventualités, ils ont décidé de filer, par le canal des agents de renseignement de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) les responsables libéraux et certains militants influents, capables d’organiser des manifestations ou habitués à braver les interdictions.
Dans les colonnes du journal l’Observateur, une ponte de la sécurité intérieure explique: « Les surveillances des domiciles et filatures dans leurs déplacements quotidiens se sont intensifiés ». Les responsables de la police pensent que la menace de troubles à l’ordre public est d’autant plus redoutée que Me Abdoulaye Wade a manifesté son ambition de revenir au pays.REWMI.COM/MK

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*