Levée de l’immunité de la députée Aminata Diallo: Le Mouvement « Fal Khalifa Sall 2019 » appelle à la résistance

Le Parti socialiste, depuis un certain temps, reste divisé en deux camps, surtout suite à la casse de la maison du parti, suivie d’une plainte de la part d’Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Ps. Pro-Khalifa et Pro-Tanor se crêpent les chignons et ne ratent pas l’occasion de se tirer à boulet rouge par presses interposées. Dans un communiqué parvenu à Senego, le Bureau éxecutif du Mouvement Fal Khalifa Sall 2019 de donner son avis par rapport au cas de l’honorable député Aminata Diallo.

« Depuis presque 2 ans l’Honorable député Madame Aminata Diallo, à la tête du Mouvement Fal Khalifa Sall 2019, sillonne les départements du Sénégal et la Diaspora pour appeler les compatriotes à investir, de leur confiance, monsieur Khalifa Ababcar Sall a la magistrature suprême en 2019. Ce travail qui, avec la prise de conscience collective d’autres forces vives de la Nation, animé par la volonté de porter la candidature de cet homme en 2019, fait peur à ce régime », lit-on dans le communiqué.

C’est pourquoi, selon le Mouvement Fal Khalifa Sall 2019, « certains juges, manipulés par des politiciens, veulent réduire cette dynamique en emprisonnant tous les porteurs de ce projet. Prétextant des sauts d’humeurs internes au Parti Socialiste, le pouvoir décide de mettre en prison tous ceux qui sont contre le fait de vendre leurs âmes a des prébendes et autres avantages« . Sur ce, ces socialistes pensent qu’à travers cet acte, le régime a décidé d’utiliser « l’auguste institution qu’est l’Assemblée Nationale » pour lever l’immunité parlementaire de madame Aminata Diallo.

« Le Mouvement Fal Khalifa Sall 2019 appelle à la résistance à tous les députés épris des valeurs démocratiques mais surtout nourris des qualités de l’homo-senegalensis que sont le ‘djom, fitt, ngor’, mais aussi de ne pas accepter que la Levée de l’immunité parlementaire soit un instrument politique que ce régime, aux abois, utilise très souvent pour casser des opposants », dénoncent-ils avant de se demander: « Combien de députés de l’opposition ont vu leur immunité parlementaire voler aux éclats pendant cette législature ? » Ils prônent ainsi un frein à ce qu’ils considèrent comme un « recul démocratique » .

Au demeurant le Mouvement Fal Khalifa Sall 2019 alerte le pouvoir. « Malgré cette stratégie de mettre en prison les proches du Maire Khalifa Ababacar Sall, nous restons encore beaucoup plus engagés à sillonner le Sénégal des profondeurs afin de les exposer le Label Khalifa Sall. Votre stratégie sera vaine car la dynamique est déjà enclenchée. Nous portons tout notre soutien aux messieurs Bamba FALL et autres et leurs disons de tenir bon, ce n’est que le début d’un long combat », conclut le Bureau Exécutif du Mouvement Fal Khalifa Sall.

Avec Senego

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*