Libération de GADIO, son avocat fait dans le clair-obscur

Libération de GADIO, son avocat fait dans le clair-obscur

L’ancien ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur pourrait recouvrer la liberté lundi prochain.

Le conditionnel est de mise en ce sens que son avocat qui lâché cette date, a été loin d’être limpide. La libération de Cheikh Tidiane GADIO qu’il a annoncée est assujettie à de nombreux « si ».

«Nous sommes en train de tout faire pour satisfaire les conditions d’une relaxe. Heureusement, il va être libéré lundi. Le juge a fait appel pour qu’il n’y ait pas de caution à payer et qu’il puisse sortir. En ce moment, on a programmé sa libération pour ce lundi ». Les partisans de Cheikh Tidiane GADIO ont été soulagés en écoutant Me Robert Baumm exposer ainsi le dénouement de ce qu’il convient d’appeler «Gadiogates».

Une affaire qu’il a résumé en ces termes : «Les charges sont publiques. Il est accusé d’avoir agi avec une entreprise chinoise dont le patron aurait essayé de corrompre ou aurait corrompu le président Tchadien. Ce, pour avoir des avantages en faveur d’une entreprise chinoise d’énergie. L’argent serait parti des Etats-Unis ».

Seulement, en poursuivant ses explications sur les ondes de la RFM, l’avocat a mis une condition qui pourrait compliquer la libération de Cheikh Tidiane GADIO.

«Il va être libéré lundi à moins qu’un autre juge prenne une autre décision. C’est un tribunal fédéral, il n’a pas à payer une caution d’un million de dollars (500 millions de F FCA). Il a juste besoin de quatre personnes qui s’engagent pour lui. Il ne doit rien payer même si l’on sait que Monsieur GADIO doit 250 mille dollars (125 millions de F FCA) en cash ou en propriétés. Nous sommes en train de travailler là-dessus», a indiqué Me Robert Baumm qui interdit l’usage de l’indicatif dans cette affaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*