Libération imminente des 09 démineurs Bissau et Banjul auraient joué une rôle prépondérant

Les présidents Namadio de la Guinée Bissau et Jammeh de la Gambie auraient fait des pressions sur le MFDC pour les libérations des 9 démineurs toujours entre les mains de Cesar Atoute Badiate.rewmi2

L’espoir est permis. Les 9 démineurs détenus en otage à Kassolol par le chef de guerre du Mfdc, César Atoute Badiate, pourraient être libres ce samedi, annonce-t-on de sources concordantes. Selon des informations mises à notre possession, les présidents de la République de la Gambie et de la Guinée Bissau, auraient exercé une pression pour la libération des démineurs.

Comme c’était le cas avec Salif Sadio, le Président Jammeh a convaincu César Attoute Badiate. Entre temps, le Président Cherifo Namadjo s’est également mêlé dans le dossier. Il serait entré en contact avec les rebelles sur les lenteurs notées dans la libération des 9 otages restants en dépit d’intenses négociations.

Depuis plusieurs semaines, César Atoute Badiate avait fait montre de bonnes dispositions pour faire libérer les neuf démineurs civils employés par l’entreprise sud africaine Mechem plus tard demain matin en territoire Bissau Guinéen. Alors qu’une accalmie relative règne sur le terrain, des attaques armées contre des voyageurs et des commerçants surviennent de manière épisodique sur les pistes de productions de la Casamance.

En fin 2012, Salif Sadio, l’un des chefs de guerre du maquis casamançais, à l’occurrence Salif Sadio avait libéré au mois décembre dernier les huit militaires qu’il détenait prisonniers depuis au moins un an grâce à la médiation de la Gambien et de l’Italie.

Sekou Dianko DIATTA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*