Liberté provisoire de Karim Wade : La Crei freine les médiateurs

c8f7f7a26bc3c3e2530ab877766fe759Karim Wade restera en prison. La Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) n’envisage ni une liberté provisoire encore moins un contrôle judiciaire, impossible à ce stade du procès, informe La Tribune. En clair, le procès qui s’ouvre le 22 décembre prochain ira à son terme. Aucune négociation en vue d’une liberté provisoire n’est à l’ordre du jour. Et les initiatives entamées pour le faire sortir de prison ne concernent pas la Crei, renseigne le journal qui cite une source judiciaire sous le couvert de l’anonymat. Les initiatives qui sont menées sont des démarches isolées qui ne lient pas le juge de la Cour Henri Grégroire Diop et ses assesseurs.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*