Libye: Peine capitale pour le cerveau de l’attaque du Consulat américain à Benghazi ?

Un drapeau américain sur le sol du consulat à Benghazi, le 12 septembre 2012
Un drapeau américain sur le sol du consulat à Benghazi, le 12 septembre 2012
Un drapeau américain sur le sol du consulat à Benghazi, le 12 septembre 2012

Le présumé cerveau de l’attaque du consulat américain à Benghazi encourt la peine de mort. C’est ce qui ressort des nouveaux chefs d’accusation à l’encontre d’Ahmed Abou Khattala, accusé d’avoir planifié l’attaque du consulat américain de Benghazi en 2012.

Ces nouvelles inculpations d’un jury américain exposent le Libyen à la peine capitale. Ahmed Abou Khattala accusé par les États-Unis d’être responsable de l’attaque du consulat américain à Benghazi, le 11 septembre 2012 ne s’en sortira pas. Il sera condamné aux Etats-Unis où la peine de mort est toujours en vigueur.

17 nouvelles charges ont été ajoutées mardi 14 octobre 2014 à son inculpation par un grand jury de Washington. La responsabilité du Libyen est engagée dans la mort de quatre Américains, dont leur ambassadeur en Libye, Christopher Stevens, lors de cet attentat.

Le ministère américain de la Justice le reconnaît coupable de certains de ces nouveaux chefs d’inculpation mais Ahmed Abou Khattala plaide toujours non coupable de conspiration en vue d’apporter un soutien matériel à des terroristes.

Le ministre américain de la Justice Eric Holder explique que ces nouvelles inculpations reflètent le rôle central d’Ahmed Abou Khattala dans l’attaque du complexe américain à Benghazi qui a conduit à la mort de quatre courageux Américains.

Le responsable américain a indiqué que son pays n’aura de cesse de poursuivre en justice tous ceux qui commettent des actes de terrorisme odieux contre les États-Unis.

Ahmed Abou Khattala, capturé en Libye en juin par les Forces spéciales américaines a été transféré aux États-Unis afin de répondre des faits qui lui sont reprochés.

Oeil d’Afrique

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*