L’incroyable vérité sur votre vie sexuelle après l’âge de 40 ans !

vie sexuelleQui a dit que le sport en chambre était réservé à vos années insouciantes de célibataire papillonnant ? Selon un sondage récent de la compagnie de préservatifs Trojan, vous n’atteignez votre plein potentiel sexuel, et le plus créatif, que quand vous êtes un peu plus âgé et plus avisé. Alors, le sexe, meilleur après 40 ans ?

Les équipes de Trojan se sont associées avec le Conseil d’information et d’éducation sexuelle du Canada pour interroger 2 400 Canadiens de 40 à 59 ans sur leur vie sexuelle.

Il s’avère que la vie sexuelle des personnes d’âge moyen ne s’affadit pas à mesure qu’elles vieillissent. En fait, 65% des personnes sondées se sont déclarées très satisfaites de leur dernier rapport sexuel.

Avec l’expérience vient le goût d’essayer des choses qui sortent de la routine : le sondage a révélé que 36% de ces hommes et femmes étaient plus ouverts à de nouvelles expériences qu’ils ne l’étaient 10 ans plus tôt.

De plus, leur vie sexuelle est toujours très active : 40% des sondés mariés ou en couple ont rapporté avoir un rapport sexuel au moins une fois par semaine.

La clef pour continuer à explorer de sa sexualité est, sans surprise, la communication.

Selon l’étude, ceux qui se déclarent « très satisfaits sexuellement » ont affirmé parler fréquemment avec leur partenaire de ce qu’ils aiment ou pas sur le plan sexuel.

Donc, si vous jouez avec l’idée d’une partie à trois, êtes curieux à propos du sexe anal ou vous demandez pourquoi le chevillage est à la mode, parlez-en avec votre partenaire, et les jeux sexuels peuvent commencer… Cela ne peut en être que plus amusant.

La quarantaine, apogée des relations sexuelles ?

C’est le cas pour de nombreux couples, qui voient les différences diminuer sur le plan des attentes, des envies. L’heure est à l’équilibre ! Mais pour ceux qui n’y sont pas parvenus, le risque de voir surgir la crise de la quarantaine (le fameux démon de midi) chez les hommes est grand, comme une nouvelle adolescence, tandis que les femmes auront plutôt tendance à rejeter la sexualité.

Chez d’autres, la libido peut baisser au sein du couple. Érection et lubrification plus difficiles peuvent décourager les partenaires et impacter leur état psychologique. Un effort commun peut pourtant mener le couple vers des horizons de plaisir encore inconnus…

Et à 50 ans ?

Secret de longévité, le sexe après 50 ans reste important même s’il devient moins fréquent. À cet âge, la ménopause peut donner lieu à une sècheresse vaginale chez les femmes, les hommes voient leurs performances baisser mais le plaisir reste inchangé et le bonheur qu’il procure aide à bien vieillir.

Source : Santeplusmag

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*