L’Iran construirait une base militaire en Syrie pour pilonner l’ensemble du territoire israélien

L’Iran est en train d’ériger une nouvelle base en Syrie, informe Fox News qui a à sa disposition des clichés pris par un satellite. Depuis ce site, il pourrait lancer des missiles balistiques capables de frapper le territoire israélien.

L’Iran construit une base militaire situé à 13 kilomètres de Damas, depuis laquelle il pourra atteindre avec ses missiles l’ensemble du territoire israélien, affirme la chaîne Fox News qui a publié jeudi des clichés montrant ce site.

Les photos prises par un satellite montrent deux hangars utilisés supposément au stockage de missilesà moyenne et courte portée.

Josef Votel, commandant de l’United States Central Command, a déclaré lors d’une audience dans une commission du Congrès que l’Iran augmentait le nombre et la qualité de ses missiles balistiques déployés au Proche-Orient. Il a également indiqué qu’après la signature de l’accord sur le programme nucléaire iranien en juillet 2015, l’Iran a accru son soutien à ses milices au Proche-Orient, en leur faisant acheminer des missiles, des armes et du personnel. Selon lui, des réseaux semblables au Hezbollah ont été créés au Yémen et en Syrie.

D’après Fox News, le général américain a précisé que «la dissuasion de l’Iran n’était pas l’une des missions de la coalition en Syrie». Il a souligné qu’environ 2.000 militaires américains déployés en Syrie avaient pour but de lutter contre Daech.

La réaction d’Israël à ces informations a été réservée. Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a déclaré dans une interview à la société de télé et de radio Kan, que son pays gardait un œil sur cette situation et qu’il entendait entreprendre des «mesures sur l’arène internationale pour faire tout le possible».

Source

In the Spotlight

Affaire Khashoggi : Riyad accusé et acculé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La police turque a pu pénétrer dans le consulat saoudien à Istanbul, dans la nuit de lundi à mardi pour procéder à des fouilles. Photo Bulent Kilic. AFP Après avoir nié l’évidence, l’Arabie Saoudite semble [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*