Livre – Maya, de l'ombre de mon père à la lumière des cieux !

Sokhna Dioucka GningRésumé: L’histoire de Maya nous transpose de la mort, la perte de la vie donc de la conscience, vers le refus de l’oubli, qui est une mort au sein même de la vie et de la conscience.Le travail de deuil passe nécessairement par plusieurs phases : le Déni, la Colère, le Marchandage, la Dépression et enfin l’Acceptation mais surtout : “tout est jeu d’ombres et de lumières” !

Cinq années ont passé depuis la mort de son père, elle est devenue une jeune fille, belle, intelligente et aimée, elle a tout pour jouir de la vie comme les filles de son âge, mais ne dit-on pas que si l’obscurité est un chemin, la lumière est un lieu ?

Décidée à vivre autrement et à se départir de cette tristesse et de ce sentiment de culpabilité qui l’accompagne, il lui faut des réponses à ses innombrables questions pour faire enfin son deuil.

Des souvenirs douloureux peuvent nous écraser ou nous dévier, mais l’utopie peut préserver la conscience malheureuse de la désespérance. Maya a besoin de savoir. Son île paradisiaque, le cocon familial, son amour de jeunesse n’y feront rien.

Une vie tressée d’ombre et de lumière, l’utopie au secours de la désespérance,bien que soutenu par une mère pétrie de valeurs et de dignité , Maya tient à retrouver son papa , sa liberté . Il lui faut remonter le temps, aller se ressourcer auprès de papa.

Parce que, la rencontre est synonyme pour elle de délivrance et donc d’accession a la lumière. Elle entreprendra ainsi, un périple aux allures fantasques mais nécessaire à son âme vagabonde. Seule une ultime rencontre avec son père pourrait enfin la libérer. Mais comment rencontrer un mort?

Par Sokhna Dioucka Gning écrivaine Sénégalaise vivant en France

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*