LOCALES – Liste non paritaire de Touba : La CENA valide le statut spécial

406038b82e547fce9f2cebd528eb6dbcLe chef de l’Etat a reçu le rapport définitif de la Commission électorale nationale autonome sur les élections locales du 29 juin dernier. L’organe de contrôle y a mentionné que les difficultés liées à l’application de la parité, surtout à Touba, imposent une modification de la loi pour l’adapter aux réalités sociologiques du pays. La Commission électorale nationale autonome (Cena) a remis hier son rapport d’activités sur les élections municipales et départementales du 29 juin dernier au président de la République. Selon le document rédigé par l’organe en charge du contrôle du processus électoral, la parité a été mise à rude épreuve.

Ces superviseurs y avouent que «l’affaire de la liste d’investiture non paritaire de Benno bokk yaakaar de la commune de Touba-Mosquée est significative, à bien des égards, sur les difficultés liées à l’application de la loi sur la parité». C’est pourquoi, lit-on dans le rapport, «il serait judicieux de sensibiliser tous les groupes sociaux et communautés pour une meilleure compréhension des textes».

Tout comme il est nécessaire d’y intégrer la dimension sociologique de nos réalités. Ainsi, le président de la Cena, Doudou Ndir, et son équipe promettent d’engager des discussions avec les autorités et la classe politique. Déjà, la Cena recommande la modification de la loi 2010-11- du 28 mai 2010 instituant la parité absolue Homme-Femme et son décret d’application 2011-819 du 16 janvier 2011 (…).

Mieux, elle préconise une intégration suffisante de «la dimension sociologique de nos réalités dans le processus de l’élaboration et la mise en œuvre des lois». Dans son discours, M. Ndir a relevé que «le nombre impressionnant de listes de candidatures et les alliances circonstancielles enregistrés ont créé beaucoup de quiproquo, à quoi sont venues s’ajouter les difficultés liées à l’application de la loi sur la parité absolue concernant la liste de Benno bokk yaakaar de Touba-Mosquée» ou liste du khalife général. Quant à son avis sur cette liste non paritaire, «la Cena a dit et fait valoir les prescriptions de la loi électorale». M. Ndir de saluer l’implication du ministre de l’Intérieur qui a abouti à trouver un consensus «sur la spécificité de Touba».

Par Biram Faye

Lequotidien

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*