LOGEMENTS ADMINISTRATIFS Mimi annonce la résiliation des conventions

Macky Sall et les LOGEMENTS ADMINISTRATIFS
Macky Sall et les LOGEMENTS ADMINISTRATIFS
Macky Sall et les LOGEMENTS ADMINISTRATIFS

Le président Macky Sall avait souhaité, en août dernier, leur abandon progressif au profit du paiement des indemnités représentatives de logement. Il vient de prendre la décision de résilier tout bonnement toutes les conventions de logements administratifs. Cette mesure procèderait du souci de rationaliser les dépenses publiques et de faire le ménage dans le cafouillis qui règne dans le patrimoine bâti de l’Etat.

Le Premier Ministre, Aminata Touré a indiqué hier, en réunion de conseil des ministres, que «toutes les conventions de logements administratifs seront résiliées». Et «qu’un suivi rapproché de l’état de mise en œuvre de tous les ordres de service sera assuré et des indemnités seront prévues pour les ayants droits».

Le chef du gouvernement faisait ainsi le compte-rendu de la réunion du Comité interministériel de rationalisation des dépenses publiques qui s’est réuni le 07 octobre 2013.  Rappelons qu’en août dernier, en marge d’un conseil des ministres, le Président de la République avait soulevé la lancinante question de la gestion du patrimoine bâti de l’Etat.

En ce sens, le président Macky Sall avait, sur la base d’éléments d’information transmis par l’Agence Nationale du Patrimoine Bâti de l’Etat, déploré la situation actuelle, notamment, le non respect de la réglementation, le défaut de lisibilité dans les affectations, désaffectations et occupations de logements, les exagérations dans les conventions et les disproportions dans les standings.

En guise de mesures correctives, le Président Macky Sall avait invité le Gouvernement à mettre en place, « dans les meilleurs délais », un mécanisme adéquat de rationalisation du système. Le chef de l’Etat avait notamment insisté sur la nécessité d’un recensement physique des logements et bâtiments administratifs, en vue de dresser une cartographie de l’installation des services de l’Etat.

A propos des logements conventionnés, il avait souhaité leur abandon progressif, au profit du paiement des indemnités représentatives de logement, pour les ayant-droit. Ces dispositions prises selon le chef de l’Etat sont applicables, en premier, aux membres du Gouvernement car, elles devront conduire d’ici 2016, à la fin des conventions à la charge de l’Etat.

Sur un autre registre, concernant les consommations d’eau et d’électricité dé l’Administration publique, le Premier Ministre a indiqué au Conseil que «le Ministre de l’Economie et des Finances (MEF) demandera à tous les opérateurs de télécommunications de lui faire parvenir des offres de prestations». Et ajoute que «par ce biais, et grâce à la concurrence, un choix motivé de partenaire pourrait être fait».

De son côté, le président de la République, Macky Sall a invité le Gouvernement à «mettre en œuvre un Plan National de rénovation urbaine, en vue de restructurer les centres urbains, de moderniser l’habitat rural, avec des programmes pilotes dans des villages bien ciblés du territoire national».

Tout en lui demandant de «prendre les mesures utiles pour l’amélioration de l’accès des citoyens à la propreté foncière et immobilière, avec notamment la mise en œuvre de programmes intensifs d’aménagement de parcelles viabilisées (à usage d’habitation), et le développement de programmes de logement sociaux (avec des partenaires privés), permettant d’offrir aux ménages les opportunités de disposer d’un toit».

Il a, à cet effet, demandé au Gouvernement de «s’appuyer sur les institutions et instruments déjà existants pour relancer la politique de l’Habitat, en mettant en œuvre, un plan d’intensification des réalisations de la SICAP et de la SN-HLM, en mobilisant davantage les moyens de la Caisse des Dépôts et de Consignation (CDC), ceux du système bancaire national, la Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS) notamment. Ces initiatives sont destinées à promouvoir un système et des mécanismes de financement efficaces et durables du logement social au Sénégal».

Bacary Domingo MANE

In the Spotlight

LE GHANA « SORT DU FMI » ET RESTE DEBOUT

by bishba in Economie 0

Le Ghana a surpris en claquant la porte au FMI, principal régulateur institutionnel de la finance internationale. Il se prive ainsi d’une manne qui lui tendait les bras. Il se devait donc de vite trouver [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*