L'opposition boycotte l'invitation du Chef de l'Etat

Les membres de Manko Wattu Sénégal ont tenu un point de presse hier à l’heure où ils devaient avoir une deuxième rencontre avec le chef de l’Etat. Ils ont exprimé leurs inquiétudes sur le processus électoral.

coordonnateur de la coalition de l’opposition, Mamadou Lamine Diallo dénonce les engagements qui ne sont pas respectés. Il s’agit selon lui de l’augmentation du nombre des commissions administratives, la mise à disposition de la carte des commissions administratives, la possibilité d’utiliser l’ancien fichier électoral, le nombre de députés de la diaspora.

Un autre point que peine à digérer l’opposition concerne la création du pôle des Indépendants au niveau du Comité de suivi. Les membres de l’opposition ont donc décidé de ne pas répondre à l’invitation du chef de l’Etat. L’opposition qui a étalé ses exigences, récuse le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo pour l’organisation des élections législatives, rejette toute inscription nocturne dans les commissions administratives et demande de respecter l’engagement de mettre en place les 700 commissions administratives.

L’opposition exige également que les populations soient informées sur les commissions itinérantes et sur l’évolution du nombre d’inscrits, elle dénonce également les pratiques visant à favoriser les militants de Benno Bokk Yaakaar notamment dans la diaspora.
source; la tribune

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*