L’opposition réclame le départ du ministre de l’Intérieur: « Il n’est pas républicain. Il va, par A ou par B, se démettre »

abdoulaye-daouda-diallo-démissionPour des scrutins transparents : La coalition du ‘’Non’’ «Gor ça wax ja » exige le départ du ministre Abdoulaye Daouda Diallo et promet une marche
Les membres du front du ‘’Non’’ «Gor ça wax ja» ne badinent pas. En conférence de presse, ils ont plaidé pour le départ de Abdoulaye Daouda Diallo à la tête du ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique comme acteur chargé d’organiser les élections au Sénégal. Ces camarades de Mamadou Diop Decroix exigent une personnalité neutre et impartiale.
Mandataire national dudit Front du ‘’Non’’, Sada Ndiaye étale leurs doléances : «Abdoulaye Daouda Diallo comme ministre chargé des élections, nous n’en voulons plus. Il est incompétent. Il n’est pas républicain. Il va, par A ou par B, se démettre de l’organisation des élections au niveau du Sénégal. On va marcher, utiliser tous les moyens qui nous seront offerts par la loi et le règlement, à l’international comme au niveau national, pour l’obliger à quitter.»
Selon M. Ndiaye, si Abdoulaye Daouda Diallo était un «homme d’honneur» ou un «vrai peulh», il n’allait pas attendre «qu’on lui demande de démissionner». En outre, le Front demande également le remplacement «pur » et «simple » et sans délai du Président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), le magistrat à la retraite Doudou Ndir. Sada Ndiaye ses camarades considèrent que ce dernier se comporte comme un «agent» de Macky Sall et se croit obligé d’être à ses services.
Xibaaru.com

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*