L’Organisation de la coopération islamique proclame Jérusalem-Est capitale de la Palestine

L’Organisation de la coopération islamique ( OCI ) a proclamé Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine, en réaction à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par les États-Unis.

« L’OCI proclame Jérusalem-Est capitale de la Palestine et appelle tous les pays à reconnaître l’État palestinien et Jérusalem-Est comme sa capitale occupée », lit-on dans un communiqué diffusé à l’issue du sommet.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan avait déjà appelé ce mercredi à la reconnaissance de Jérusalem-Est comme « capitale de la Palestine » suite à la décision de transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

Selon la résolution citée par le journal, les États-Unis ont perdu le rôle de médiateur au Proche-Orient.

L’OCI a exhorté Washington à renoncer à sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne, rejetant sur les États-Unis la responsabilité des éventuelles conséquences en cas de refus.

Le 6 décembre dernier, le Président américain Donald Trump a annoncé que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d’Israël et que l’ambassade américaine y serait transférée. L’initiative a provoqué la colère du monde arabe et des émeutes dans les territoires palestiniens.

Le statut de la ville est l’un des problèmes-clés du processus de paix au Proche-Orient. Toutes les ambassades étrangères en Israël se trouvent à Tel-Aviv. En 1995, le Congrès américain avait adopté une loi prévoyant le transfert de l’ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Mais à cause du statut contesté de cette ville et de l’importance de cette question pour les pays arabo-musulmans, tous les Présidents américains signaient tous les six mois une dérogation à cette loi.

palestine
Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*