L’Organisation de la coopération islamique proclame Jérusalem-Est capitale de la Palestine

L’Organisation de la coopération islamique ( OCI ) a proclamé Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine, en réaction à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par les États-Unis.

« L’OCI proclame Jérusalem-Est capitale de la Palestine et appelle tous les pays à reconnaître l’État palestinien et Jérusalem-Est comme sa capitale occupée », lit-on dans un communiqué diffusé à l’issue du sommet.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan avait déjà appelé ce mercredi à la reconnaissance de Jérusalem-Est comme « capitale de la Palestine » suite à la décision de transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

Selon la résolution citée par le journal, les États-Unis ont perdu le rôle de médiateur au Proche-Orient.

L’OCI a exhorté Washington à renoncer à sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne, rejetant sur les États-Unis la responsabilité des éventuelles conséquences en cas de refus.

Le 6 décembre dernier, le Président américain Donald Trump a annoncé que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d’Israël et que l’ambassade américaine y serait transférée. L’initiative a provoqué la colère du monde arabe et des émeutes dans les territoires palestiniens.

Le statut de la ville est l’un des problèmes-clés du processus de paix au Proche-Orient. Toutes les ambassades étrangères en Israël se trouvent à Tel-Aviv. En 1995, le Congrès américain avait adopté une loi prévoyant le transfert de l’ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Mais à cause du statut contesté de cette ville et de l’importance de cette question pour les pays arabo-musulmans, tous les Présidents américains signaient tous les six mois une dérogation à cette loi.

palestine
Source
In the Spotlight

Aimez-vous le visage de la nouvelle Marianne ?

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Ce n’est pas une FEMEN, c’est déjà une réussite La nouvelle Marianne, dévoilée jeudi par Emmanuel Macron est représentée de profil, les cheveux au vent, coiffée d’un bonnet phrygien bardé d’une cocarde et le regard [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*