Lorsque Henry Grégoire Diop inculpait Abdoulaye Wade

abdoulaye wade«Henry Grégoire Diop a commis des actes inacceptables qu’on n’a jamais vu dans la justice. Même dans les pays de l’Est, on n’a jamais vu un magistrat sortir un avocat de la salle. Si l’avocat fait une faute, on fait appel au bâtonnier pour régler le problème. Voilà un président qui empêche un avocat de poser des questions. Un président qui empêche son assesseur de questions et qui fait menotter un prisonnier dans la salle. Henry Grégoire Diop a montré qu’il a déjà son jugement en poche. C’est pourquoi nous le récusons », a déclaré Me Abdoulaye Wade lors du meeting du Pds et de ses alliés, mercredi dernier.

Seulement, entre Wade et le juge, ce n’est pas le parfait amour depuis 1993. En effet, Henry Grégoire Diop avait inculpé Me Abdoulaye Wade dans l’affaire Me Boubacar Sèye en 1993. A l’époque, le Doyen des juges de l’époque, feu Cheikh Tidiane Diakhaté, était en vacance. Et il revenait à Henry Grégoire Diop, juge d’instruction du 2e cabinet du tribunal régional hors classe de Dakar à l’époque, de recevoir Abdoulaye Wade pour lui notifier les charges retenues contre lui. Wade devait être inculpé de complicité d’assassinat après l’arrestation de Clédor Sène, Pape Ibrahima Diakhaté et Assane Diop. Lors de cette inculpation, note «Le Quotidien», ça c’était «très mal passé» entre les deux hommes.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*