Lutte contre les inondations Pape Diop demande un audit des fonds issus des téléthons .

La convergence démocratique Bokk Gis Gis a tenu, hier, son comité directeur à l’issu duquel, ses membres ont réclamé des comptes au ministre de l’intérieur sur des milliards collectés pour abroger la souffrance des populations victimes des inondations. Pape Diop et

Le comité soupçonne un détournement d’objectif, aucune réalisation n’ayant été faite pour lutter contre les inondations dans la banlieue.
L’hivernage dernier qui avait occasionné des milliers de victimes, surtout dans la banlieue Dakaroise, avait poussé plusieurs organisations et médias privés à organiser des téléthons.

Ces organisations avaient remis plusieurs milliards de nos francs à l’ancien ministre de l’intérieur Mbaye Ndiaye pour résoudre définitivement ce problème qui hante le sommeil des banlieusards. A en croire l’ancien maire de Guédiawaye, Abacar Sidik Kane, par ailleurs, membre de la convergence Bokk Gis Gis, le comité directeur demande à ce que la lumière soit faite sur les milliards collectés pour lutter contre les inondations et assister les populations sinistrées. «Jusqu’à aujourd’hui, aucune amélioration n’est notée au niveau des zones concernées. Pourtant des fortes sommes ont été décaissées pour construire des barrages et des caniveaux.

Force est de constater que rien n’a été construit», a-t-il souligné, avant de révéler que malgré le début de l’hivernage, aucune politique de lutte n’a été mise en place. Pape Diop, président de la convergence Bokk Gis Gis, pendant cette rencontre, a déploré ce manque de vision de l’Etat du président Macky Sall. Le comité prévoit de faire, dans les plus brefs délais, une descente au niveau de la banlieue et des zones rurales pour partager avec les populations leurs souffrances à travers un programme dénommé «NEMEKOU».

«Le diktat des pays développés doit être banni au Sénégal»

Le président Pape Diop a abordé l’actualité qui reste dominée par l’inculpation de l’ancien président Tchadien Hissène Habré. Selon l’ancien maire de Dakar, le diktat des pays développés doit être banni au Sénégal. «Habré, dans un passé récent, a été incriminé par l’Union européenne et surtout la Belgique. Aujourd’hui, il y’a d’autres pays comme les Etats Unis qui s’immiscent dans cette affaire. Donc, il y’a des choses qui ne clochent pas bien dans cette affaire. Nous africains, nous devons apprendre à nous prendre en charge, mettre à côté la dictature de ces pays dits développés et prendre notre destin en main. Mais, aujourd’hui, nous dépendons de ces pays pour capter des miettes. Habré est un citoyen sénégalais et je déplore la manière dont il a été arrêté devant sa famille», précisera-t-il. Sur les sommes qu’Idriss Déby aurait remises à l’Etat du Sénégal pour arrêter Habré, Pape Diop dira que c’est une honte pour un pays si bien respecté sur plan international.

KHALIL DIEME

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*