LUTTE – Victorieux hier au bout de quelques secondes : Modou Anta impose sa force à Bathie Séras

Modou Anta impose sa force à Bathie SérasLe lutteur de Thiès, Modou Anta, s’est défait hier de Bathie Séras de Pikine Guinaw Rail, dans un combat éclair organisé par Gaston production, au stade Demba Diop. Alors que Boy Sèye a mis fin à six ans de traversée du désert en freinant l’ascension de Siteu de Lansar, pendant que Tyson 2 poursuit sa marche victorieuse en s’imposant devant Santang Gningue.

Les amateurs ont eu droit à un combat éclair hier au stade Demba Diop. Modou Anta n’a eu besoin que de quelques secondes pour battre Bathie Séras. Pourtant, c’est ce dernier qui a ouvert les hostilités en engageant le corps à corps après un rapide enchaînement de coups.

Mais le lutteur de Thiès parvient à le contenir avant de le plaquer. Ayant tiré certainement les enseignements de sa dernière défaite face à Lac Rose, le Modou Anta avait pris conscience d’augmenter son poids. Face à un adversaire de la taille de Bathie Séras, la différence était énorme. La mission devenait difficile pour le Pikinois.

Pour l’ancien champion, Balla Gaye 1, «Bathie Séras n’avait pas d’autres arguments à faire valoir que de lutter ainsi. Il a lancé des coups en engageant le corps à corps. Le rapport de force était favorable à Modou Anta. Ce dernier en a profité pour imposer sa force».

Après avoir envoyé à la retraite Boy Kaïré, le lutteur de Guinaw Rail a montré les difficultés qu’il éprouve à se mesurer au poids lourds de l’arène. Quant à Modou Anta, il se repositionne dans l’optique de prétendre croiser des adversaires plus cotés, l’année prochaine.

L’autre fait marquant de la journée aura été la fin de la traversée du désert de Boy Sèye. Voilà six ans qu’il n’avait plus renoué avec les soirées victorieuses. La dernière remonte à 2007 lors du Cham­pionnat de lutte avec frappe (Claf) contre un certain Bathie Séras. Le lutteur de Diakhaye a infligé à Siteu de Lansar, sa deuxième défaite.

«Je n’ai pas retaillé mon âge. J’ai 28 ans. J’ai battu des lutteurs plus valeureux que Siteu. Ceux qui pensent que je suis finissant ont tout faux. Je leur ai démontré que ma place est encore dans l’arène», s’est-il défendu. Il lui aura fallu moins de deux minutes pour tomber le mythe en usant d’une belle prouesse technique. Plongeant ainsi le stade Demba Diop, quasiment acquis à la cause du jeune lutteur de Lansar, dans l’émoi.

Dans l’autre affiche, Tyson 2 poursuit sa marche victorieuse. Le pensionnaire de l’écurie Tay Shingher s’est imposé face à Santang Gningue de Yoff. Vainqueur de la première édition de l’aréna Tour, le sociétaire de Tay Shingher a fait parler son intelligence technique pour faire basculer les débats en sa faveur.

Roué de coups par son adversaire qui cherchait à faire une entrée en jambe, le protégé de Eumeu Sène sent le piège avant de reculer. Ce qui occasionne la chute de son vis-à-vis.

Dans les combats préliminaires, Puissance de Tay Shingher est venu à bout de Sococim 2 de l’école Balla Gaye. Ndoye Lakhass de Lansar a réussi la même prouesse aux dépens de Saloum-Saloum 2 de Saku Xam Xam. Concorde de Gana Séras a survolé les débats face à Kirène de Bada Diongue. Mame Diambane 2 de l’école Mor Fadam a disposé de deux mètres de Mouhamed Aly.

Écrit par Amadou Mbodji     amadoumbodji@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*