Lybie : des bureaux de vote saccagés

BUREAU DE VOTE SACCAGESDes centaines de manifestants à Benghazi ont attaqué le bureau de la commission électorale, détruisant des urnes, des ordinateurs et des documents qui s’y trouvaient.

Des témoins ont déclaré à la BBC que les manifestants représentaient plusieurs mouvements qui soutiennent le fédéralisme.

Tous insistent pour une autre répartition des sièges dans l’assemblée constituante de 200 membres.

Les élections sont prévues ce samedi.

Toutefois,les autorités de transition maintiennent que la répartition des sièges est démographiquement équitable.

Un des manifestants à Benghazi, a décrit ces derniers événements comme «le début de la seconde révolution».

Une manifestation a également eu lieu dimanche soir dans la ville de Tobrouk, qui se trouve à proximité de la frontière égyptienne.

Un bureau de la commission électorale et des document ont été incendiés.

Dans cette ville les manifestants n’exigent pas seulement une nouvelle répartition des sièges à l’Assemblée.

Ils veulent aussi que les sièges de la Caisse de prévoyance sociale et de la compagnie Nationale pétrolière soient déplacés vers l’Est.

L’est de la Libye craint d’être marginalisé, comme il l’était sous le régime du colonel Kadhafi.

La loi électorale prévoit une assemblée de 200 sièges répartis entre les villes du pays, selon le nombre d’habitants, et non pas en fonction de ces trois régions.

Ainsi, l’Assemblée comptera 100 sièges pour l’Ouest, 60 pour l’Est et 40 pour le Sud.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*