Macky diabolise Wade conformément au cahier de charges de ses parrains occidentaux

macky-wade-humilierDéclaration

Le peuple Sopi de Kébémer rappelle à l’opinion nationale et internationale que le Régime de Macky Sall, a institutionnalisé la diabolisation de Wade conformément au cahier de charges de ses parrains occidentaux engagés à la déconstruction du leader historique Wade, le bâtisseur du Sénégal et précurseur de la renaissance africaine reconnue par ces pairs.

Depuis la seconde alternance de 2012, le Régime administre une violence d’Etat sur le PDS et ses alliés. Il traite Wade de voleur de tapis, de véhicules et de pilleur de ressources nationales.

La traque des biens mal acquis est le procès du siècle, orchestré par un monstre juridique (CREI) qui, soutenu par un lynchage médiatique international, consacre la liquidation de Karim Wade. D’ailleurs le verdict préfabriqué par des juges couchés se fixe deux objectifs :

1 – Rendre un arrêt qui disqualifie la candidature de Karim Wade

2 – Attacher une amende de centaines de milliards qui vont continuer a faire voir Karim Wade comme un voleur.

La sortie des responsables marron de l’Apr de Kébémer n’est qu’un spectacle de délires et de maladroit positionnement politique.

Kébémer récuse Ousmane Cissé pompeusement présenté comme porte-parole des populations. Il n’a ni la légitimé politique car son parti a été doublement laminé dans le département et la commune lors des dernières élections locales ; ni le mandat pour ses prétendues excuses au nom de kébémerois qui n’ont pas été consultés. Ses propos n’engagent que sa personne.

Kébémer renouvelle sa constante fidélité et son éternel attachement au leader Wade, il lui témoigne sa solidarité face aux agressions répétées contre son parti, ses fidèles responsables et sa famille.

Tout Kébémer se pose les questions suivantes :

Ou étaient ces patriotes du dimanche quand les officines de la présidence manipulaient le bulletin de santé de Wade et planifiaient scandaleusement sa mort imminente ? Alors que des responsables nationaux de l’Apr relayaient publiquement cette triste désinformation.

Ou étaient ceux qui prêchaient la morale quand l’opposition Benno et ses leaders étalaient sur une civière et simulaient l’enterrement de Wade ?

Ou étaient-ils quand Moustapha Niasse deuxième personnalité de l’Etat insultait d’honnêtes citoyens devant les caméras du monde

Aujourd’hui, ceux qui ont entretenu la conspiration devant ces dérives ont raté l’occasion de se taire a jamais parce que disqualifiés.

Dans ce contexte de paupérisation, de confiscation des libertés et de régression démocratiques notre pays traverse une zone de turbulence et d’incertitude.

Les patriotes sont interpelés. Il est urgent d’arrêter les accusations sélectives et partisanes et se consacrer à une profonde introspection collective sur les enjeux du moment pour sauver le pour Sénégal.

Le moment est venu de mobiliser tous les acteurs r crédibles capables d’arracher l’ouverture d’un dialogue politique constructif dans le seul intérêt de notre cher pays
Fait à Kébémer le 27 février 2015
Secrétaire Général Communal
Papa Saer GUEYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*