Macky Sall est fâché contre l’opposition qui critique et le peuple qui constate ses erreurs

macky-campagne-1Hier Mardi, Macky Sall a fait la leçon au peuple Sénégalais lors de la journée nationale des institutions. Il a parlé de travail et exhorté le peuple au travail. Mais il a sermonné les opposants qui selon lui n’ont pas compris qu’il faut travailler entre deux campagnes.
« Qu’on se mette au travail jusqu’à la prochaine campagne. Entre les deux campagnes, il faut qu’on travaille. Il faut que le pays avance. Ça, si on ne le comprend pas, c’est qu’on n’a rien compris »
Mais qui ne travaille pas ?
L’opposition s’oppose et fait son boulot. Karim se défend car c’est le seul droit qu’il peut exercer. Le peuple apprécie et le peuple critique…Il exerce ses droits et devoirs.
Les seuls qui ne travaillent pas sont nos gouvernants qui sont en perpétuel campagne électoral. C’est Macky qui fait des meetings partout où il va : Paris, Rome, Milan, Madrid, Barcelone…
C’est Macky qui transforme sa tournée économique dans la vallée en meeting politique avec des promesses à la clé. Comme ce fut le cas à Saint-Louis
C’est Macky qui transforme une simple journée nationale de l’artisanat en rassemblement politique en vue des élections 2017. Comme il l’a fait à Meckhé le lundi dernier.
Partout où passe Macky, les promesses politiques pleuvent, les millions sont distribués et les pancartes électoralistes sont légion.
Et c’est lui qui vient faire la leçon en disant que « si on ne le comprend pas (qu’on doit travailler en deux campagnes), c’est qu’on n’a rien compris ».
Il a raison car il parle de lui-même…Il n’a rien compris et absolument rien compris.
Au fait comment travaille-t-il ?
Au moins, l’opposant Wade a bien fait son travail d’opposant en dénonçant des magouilles au sommet de l’Etat avec la transaction odieuse d’Arcelor Mittal ainsi que le Népotisme qui entoure l’affaire Pétro-tim.
Et si Macky trouve que la polémique autour des affaires Arcelor Mittal et Petro-tim sont des campagnes politiques, il a tort car l’éclairage de ces deux affaires participent à la bonne gouvernance.
Le chef de l’Etat a tout simplement perdu le contrôle des opinions politique et publique.

Sidy Niang pour xibaaru.com

In the Spotlight

Cdc : Cheikh Ba remplace Aliou Sall

by bishba in A LA UNE 0

Cheikh Bâ, qui était jusqu’ici Directeur des Impôts et Domaines, remplace Aliou Sall à la tête de la Caisse des dépôts et Consignations (Cdc), selon iRadio. Pour rappel, le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*