MACKY SALL ET LE NOUVEL ACCORD DE COOPERATION SIGNE: « Nous avons besoin que les "Eléments français du Sénégal" puissent être renforcés

Macky Sall Francois HollandeC’est dans une interview accordée au journal français Le Monde que le Président Macky Sall a abordé la question du retrait des bases françaises et c’est pour dire que « le retrait de la base française au Sénégal était une erreur qui relevait d’un sentiment nationaliste quelque peu mal placé. »

« Sans de telles bases en Afrique, a poursuivi le Président Sénégalais, le Mali aurait disparu de la carte, et notre pays aussi, aurait peut-être suivi les conséquences très néfastes de l’avancée des terroristes. »

« J’ai signé le nouvel accord de coopération qui a permis d’alléger le dispositif. Mais nous avons besoin que les “Eléments français du Sénégal ” puissent être renforcés pour former et entraîner les Forces sénégalaises et de ses voisins de la Cedeao »

A noter que Macky Sall a remis en cause l’accord de défense entre la France et le Sénégal renégocié par Abdoulaye Wade. Il a signé un nouvel accord. Ce dernier permet ainsi aux militaires français de revenir au Sénégal et d’aider à la formation des soldats sénégalais.

Pour rappel, le Sénégal et la France étaient liés par un accord de défense qui date de 1974. Des Forces françaises du Cap-Vert étaient ainsi stationnées au camp de Bel Air.

Le président Abdoulaye Wade avait remis en cause cet accord qu’il a substitué par un autre dénommé « accord de partenariat et de coopération militaire ». Le 31 juillet 2011, 900 éléments des Forces françaises du Cap-vert ont quitté le Sénégal. Les forces françaises prendront alors le nom d’Eléments Français au Sénégal (Efs) et leur volume sera ramené à 430 militaires, puis 300 en 2012.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*