Macky Sall: « Je ne mêle jamais ma famille à la gestion du pays »

‘Je ne mêle jamais ma famille à la gestion du pays. Je ne veux pas être accusé de népotisme.’’ C’est le président Macky Sall qui aborde tous les grands dossiers ‘‘brûlants’’ de l’actualité sénégalaise. Et c’est avec l’hebdomadaire Jeune Afrique, dans un long entretien avec le directeur exécutif, Marwane Ben Yahmed. Comme le cas de son frère Aliou Sall qui fait partie de l’organigramme de la société Timis Corp, opératrice dans les blocs de gaz de Saint-Louis et Kayar, en phase de développement.

‘‘Lorsqu’il (Aliou Sall) est venu me dire qu’il avait signé un contrat avec une compagnie qui fait de l’exploration pétrolière (Timis Corp), honnêtement, je ne voyais pas quel problème cela pouvait poser. Les médias ont pensé le contraire, et la polémique a enflé. Je l’ai donc appelé pour lui dire que, compte tenu de la confusion entretenue, il fallait qu’il quitte cette société ou, du moins, qu’il ne travaille pas sur les activités de cette entreprise au Sénégal. C’est injuste pour lui, mais c’est ainsi. Son frère est président, il doit en tenir compte’’, a expliqué le chef de l’Etat sénégalais au journaliste. Concernant les récentes découvertes de ressources minérales justement, Macky Sall s’est surtout appesanti sur la stratégie de développement à adopter avec la manne que dégageront gaz et pétrole ‘‘Cela changera le profil du pays et accélérera son développement. A condition de bien gérer ces ressources et de ne pas reposer sur cette rente. Les hydrocarbures doivent nous servir de levier pour notre économie’’, déclare-t-il, justifiant ainsi la mise sur pied d’un comité d’orientation stratégique qui va lui servir de conseil.

dakarmatin.com

In the Spotlight

Qui juge sera jugé… Par Amadou Tidiane Wone

by James Dillinger in CONTRIBUTION 0

Nous vivons une nouvelle ère. La circulation des informations sous toutes les formes, notamment audiovisuelles et digitales, introduit de nouveaux paradigmes à prendre en compte notamment par les dirigeants, de quelque niveau que ce soit. [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*