Macky Sall : «Nous engagerons une guerre contre le trafic de médicaments»

Le président de la République a déclaré à qui veut l’entendre, la guerre aux trafiquants de médicaments. Au cours du lancement, hier, du Forum sur le financement de la santé, Macky Sall, s’est montré impitoyable sur la question.

A son ministre, Abdoulaye Diouf Sarr, il lance : « Vous avez mon soutien total  dans la lutte contre les médicaments frauduleux. Le Sénégal doit se donner les moyens d’éradiquer cette fraude. Parce que c’est une fraude mortifère  qui tue des milliers d’individus et nous ne rester sans réagir. De la même façon que nous avons engagé une guerre contre le trafic de bois en Casamance, nous engagerons cette guerre contre le trafic de médicaments qui sonne la mort et la désolation ».

Macky Sall a aussi promis de doubler la bourse de spécialisation, qui passe de 150 000 à 300 000 FCFA.

PR M. Macky SALL: « Le Sénégal dénonce fermement le trafic d’êtres humains… »

Le Sénégal dénonce fermement le trafic d’êtres humains qui sévit sur le territoire libyen. Il constitue une grave offense à la conscience de l’Humanité.

Voici le communiqué officiel sur le trafic d’etres humains en Libye

« Le gouvernement de la République du Sénégal a appris avec une vive indignation la vente sur le territoire libyen de migrants originaires d’Afrique subsaharienne.

Le gouvernement de la République du Sénégal dénonce avec vigueur et condamne de la manière la plus ferme ce trafic d’êtres humains qui constitue une grave offense à la conscience de l’humanité.

Le Sénégal engage les autorités libyennes compétentes, ainsi que l’Union Africaine et l’Organisation des Nations Unies, à diligenter sans délai une enquête sur cette pratique d’un autre âge afin que toutes les dispositions soient prises pour y mettre fin. »

Dakar, 17 novembre 2017

PR M. Macky SALL

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*