Macky Sall va-t-il voir la fin l’autoroute Thiès Touba ? Comme Malaw, il ne verra rien…

macky-malawLat Dior Ngoné Latyr Diop, dit Lat Dior, résistant et patriote, dernier Damel (roi) du royaume du Cayor, lutta toute sa vie contre les volontés expansionnistes des autorités coloniales. Et dans son combat, Lat Dior s’opposa farouchement à la mise en place d’une liaison ferroviaire entre Dakar et Saint-Louis. Et pour afficher sa détermination, Lat Dior disait lui-même que Malaw (son cheval) ne verra jamais les rails. Les griots ne peuvent pas chanter l’épopée de Lat Dior sans évoquer ce passage du « Cheval Malaw » qui ne verra jamais les rails. C’était en 1886.
Malaw revient
Nous sommes en 2014, et nous avons un nouveau « Malaw » qui ne verra pas l’autoroute Thiès-Touba. Macky « Malaw » Sall n’est pas hostile aux autoroutes. Il vient de lancer à Touba les travaux de l’autoroute Thiès Touba qui sera longue de 113 kms. Et les travaux vont durer 45 mois.
Ce qui veut dire que l’autoroute Thiès-Touba sera prête en octobre 2018. Et en octobre 2018, Macky « Malaw » Sall aura disparu du paysage politique Sénégalais et sera dans les annales de l’histoire du Sénégal comme étant le premier président de la République qui n’aura fait qu’un seul mandat. Par contre, personne ne chantera sa gloire comme on chante « Malaw l’original ». Macky Sall est un « Malaw » made in China comme l’autoroute qui est entièrement construite par des chinois…
Sidy Niang pour xibaaru.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*