Macky va gagner les élections de 2017 grâce à cet homme…C’est le faiseur de présidents

zetes-louis-michelMacky va gagner les élections en 2017 par la « fraude » des machines. Eh oui, ces machines qui prennent toutes nos coordonnées et nos empreintes digitales. Et pour cela, il compte sur un seul homme : Louis Michel, ancien commissaire européen en charge du développement et de l’humanitaire. On le surnomme « Big Loulou » dans son pays mais aussi au Congo Kinshasa (RDC) et au Togo pour avoir mis au pouvoir les enfants des présidents.
Et Louis Michel est cet homme à qui Adama Bictogo et Oumar Wane de la société SNEDAI ont filé le marché des visas sénégalais qui rapporte par an la bagatelle de 12 milliards CFA.
Louis Michel est derrière la société ZETES.
Qui est ZETES ?
La société est basée en Belgique plus précisément plus précisément à Bruxelles à la Rue de Strasbourg 3.
La société est spécialisée dans les « services informatiques et logiciels » et son champ d’action est le « commerce de gros ordinateurs, d’équipements informatiques périphériques et de logiciels ».
Et cette société a aussi gagné les marchés des visas et des cartes d’identité biométriques de certains pays dont le Congo et le Togo. Et voici ce que un journal panafricain à propos de ZETES et Louis Michel…

« A chaque fois que «Big Loulou» comme le surnomment ses compatriotes Belges, pointe son nez dans les élections d’un pays africain, les populations sont flouées et les dynasties se mettent en place: les fils remplacent les pères par les élections interposées. Louis Michel, ancien Commissaire européen, aujourd’hui simple député européen au Parlement de Strasbourg, est un homme avec ses réseaux douteux des coups électoraux en Afrique. En République Démocratique du Congo, les élections présidentielles de 2006 ont un nom: Louis Michel. Les Togolais viennent d’expérimenter la même chose que les Congolais, avec les élections qui consacrent Faure Eyadema, le Togo est sous la botte des Eyadema. Pour paraphraser les saintes écritures, on peut dire que Faure Gnassingbé a fait ce qu’il voyait faire son père, Gnassingbé Eyadema. Aidé par Louis Michel et ses machines ZETES, Faure est entrain de suivre le chemin tracé par son général de père. »
Et ZETES utilise ses machines pour réélire les présidents…
Selon un journal de la RDC…
« Aujourd’hui les empreintes digitales de tous les Congolais des élections Louis Michel 2006 y compris des Togolais sont détenues par ZETES, qui peut les utiliser comme bon lui semble, en les vendant ou en les utilisant pour d’autres causes et raisons électorales, sans que personne ne s’y oppose. En outre, ZETES qui a remporté le marché d’enregistrement des électeurs en République Démocratique du Congo et au Togo, est une société belge, pays dont est originaire Louis Michel qui est un grand soutien de Kabila et de Faure Gnassingbé. »

Et même l’ONU a été saisie par courrier des malversations de Louis Michel à travers la société ZETES
« Les Nations unies au travers du courrier que l’ASBL Aprodec a adressé à Monsieur le secrétaire général Ban ki-moon et dont il a accusé réception le 30 juin 2010 ont suffisamment été averties de l’irrégularité du cadre juridique des futures élections en raison du maintien jusqu’à ce jour en violation de la Constitution de la République démocratique du Congo de la Commission électorale indépendante ainsi que des conditions douteuses dans lesquelles le marché de fourniture de 9 500 kits biométriques a été attribué à la société belge Zetes » selon le site congonews.
Et les Sénégalais ne verront rien du tout lors de la présidentielle 2017 car ZETES gèrent toutes les coordonnées informatiques.

Doudou Andy NGOM pour xibaaru.com

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*