Madagascar : La démission du nouveau Premier ministre réclamée

– Neuf jours après sa nomination à la tête du gouvernement, sa démission est désormais réclamée. « Le Premier ministre Christian Ntsay doit quitter son poste parce qu’il ne fait que subir les pressions du président de la République » et donc, « du parti HVM ». Les propos sont de maître Hanitra Razafimanantsoa, porte-parole du collectif des parlementaires pour le changement, mercredi sur le Parvis de l’hôtel de ville à Analakely.

Contrairement à la décision de la Haute cour constitutionnelle (HCC) du 25 mai dernier, relative à la déchéance du Président de la République, qui donne le plein pouvoir au chef du gouvernement de consensus, l’actuel Premier ministre n’aurait pas son mot à dire face au pouvoir et à la pression des pro-régimes. La présence de nombreux ministres HVM au sein du nouveau gouvernement et la reconduction de huit anciens ministres du staff de l’ancien Premier ministre, Olivier Solonandrasana Mahafaly confirment que Christian Ntsay est dépourvu de son pouvoir réel.
Après la démission du Premier ministre, les cinq députés issus du collectif pour le changement ayant accepté d’intégrer le gouvernement de consensus devront également quitter leur poste, a ajouté la députée du premier arrondissement d’Antananarivo, élue sous la bannière TIM de l’ancien président Marc Ravalomanana. Quoi qu’il en soit, les autres membres du collectif pour le changement ont indiqué que, pour eux, ces cinq parlementaires devenus ministres n’ont jamais trahi le mouvement. Au contraire, ils accomplissent une mission.
« Leur mission consiste, explique Hanitra Razafimanantsoa, à recueillir des informations, des preuves, témoignant les dégâts laissés par leur prédécesseur au sein de leur ministère respectif. Cela à des fins politiques pouvant être utiles pour l’aboutissement du mouvement que les 73 députés pour le changement ont initié sur la place du 13 mai ».
Pour sa part pourtant, le nouveau Premier ministre est déjà à pied d’œuvre. Après une première sortie en province, dans la région de SAVA, mardi, il a accueilli une forte délégation de l’Union européenne au palais de Mahazoarivo, hier mercredi. Lors de cette rencontre avec l’ambassadeur de l’Union européenne, Antonio Benedito Sanchez, il a rassuré les Malgaches qu’il apporterait un changement dont les impacts devront se faire sentir à travers les actions menées par les membres de son gouvernement.
Christian Ntsay appelle ainsi la population au calme et réitère que les élections lui importent beaucoup. La bonne tenue de celles-ci, en matière d’organisation et de transparence, figure d’ailleurs parmi les priorités de son gouvernement. C’est une condition sine qua non pour sortir le pays de cette crise politique cyclique, estime le nouveau chef du gouvernement. A ce propos, l’ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar a déclaré que l’Union européenne est prête à soutenir le gouvernement actuel à mener à bien les prochaines élections.
jeudi 14 juin | Ra Bens (Photos), Vavah Rakotoarivonjy madagascar-tribune

: Afrique Monde

In the Spotlight

Aimez-vous le visage de la nouvelle Marianne ?

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Ce n’est pas une FEMEN, c’est déjà une réussite La nouvelle Marianne, dévoilée jeudi par Emmanuel Macron est représentée de profil, les cheveux au vent, coiffée d’un bonnet phrygien bardé d’une cocarde et le regard [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*