Madagascar : Le Général Jean Ravelonarivo est nommé nouveau Premier ministre

General_jean-RavelonarivoLe général de brigade aérienne Jean Ravelonarivo est nommé Premier ministre par le Président de la République pour succéder à Kolo Roger. L’annonce a été faite par le secrétaire général de la présidence, le général Ralala, tard dans la soirée, vers 23h 30 ce 14 janvier. Le nom du général Jean Ravelonarivo (voir CV dans le document ci-dessous) figure dans la liste de noms proposés par la plateforme PMP pour être Premier ministre.

On ne peut pas reprocher au Chef de l’Etat cette fois-ci de traîner pour chercher un successeur à Kolo Roger. 48 heures exactement après la démission « sans pression » du docteur Kolo Roger, son successeur est connu. La « prédiction » du député Laisoa Jean Piere dit Jaovato s’avère exacte sur ce point. Dans la journée du 12 janvier, il a annoncé que le recours à la motion de censure n’était plus nécessaire dans la mesure où le remplaçant de Kolo Roger sera présenté au public d’ici le 15 janvier.

Pourquoi une annonce à presque minuit ? Sûrement pas pour embêter les journalistes, bien que beaucoup le soient, mais plutôt pour couper l’herbe sous le pied des adversaires politiques. Car dans la journée d’hier 14 janvier, une alliance politique regroupant le VPM/MMM – MAPAR – Hiaraka Isika – Avana Ard – Antoko Maintso a annoncé devant la presse son intention de présenter un ou des noms de premier-ministrables au président de la République.

Cette alliance politique s’estime majoritaire au sein de l’Assemblée nationale car regroupant 80 membres et disposerait donc de la prérogative de proposer le nom du Premier ministre conformément à l’article 54 de la Constitution.

D’un autre côté, la veille, le 13 janvier, les députés regroupés au sein du PMP (Plateforme pour la Majorité Présidentielle) s’estimaient aussi majoritaires car regroupant 118 députés issus de toutes les entités. Il y a de quoi donner le tournis, car si on fait un calcul simple cela fait 198 députés alors qu’officiellement on dénombre 151 députés. Allez comprendre ! Le mode de calcul des députés échappe au commun des mortels. Il faut beaucoup se creuser la tête pour comprendre les députés et leur mode de calcul.

La PMP s’estime majoritaire car elle a recueilli les signatures de 118 députés sur les 151 élus. La coalition des 5 partis s’estime également majoritaire car les députés issus de leurs rangs, au nombre de 80, sont déclarés officiellement et juridiquement élus au nom de ces partis. L’article 54 de la Constitution stipule que Premier ministre est nommé par le Président de la République sur proposition du parti ou groupe de parti majoritaire.

Cet article de la Constitution n’a jamais fait mention de la valeur d’une signature d’un député. Car les députés issus de cette coalition politique qui ont signé avec le PMP l’ont fait sans l’accord de l’état-major de leurs partis d’origine respectifs. Ces derniers annoncent d’ailleurs qu’ils vont entamer la procédure de déchéance de leurs brebis galeuses comme le permet la Constitution.

On s’attend à des batailles de chiffonniers en perspective, aussi bien sur la déchéance des députés indisciplinés mais aussi sur la suite de cette nomination que certains estiment non conforme à la Constitution et sur la prochaine nomination des ministres. Espérons que cette fois-ci les journalistes ne seront pas appelés à 1h du matin à Iavoloha.

Par Léa Ratsiazo – Madagascar-tribune

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*