Magal 2017 : Le message de reconnaissance du président Gambien

Le président de la République de la Gambie, Adama Barrow, a envoyé une forte délégation à Touba, à l’occasion du grand Magal. C’est Serigne Bass Abdou Khadr, porte-parole du Khalife général des mourides, qui a accueilli ladite délégation conduite par El Hadj Dembo Bodian, ministre conseiller chargé des affaires religieuses de la Gambie. Prenant la parole devant ses compagnons, il a porté le message du président Barrow aux autorités religieuses de Touba.

‘’Le président de la République sœur de la Gambie, Adama Barrow, vous envoie un salut spécial. Après son élection, sa première visite, en tant que chef d’Etat, il l’a effectué au Sénégal. Et c’est ici, dans la ville sainte de Touba, où il s’est rendu en premier lieu. Cela n’est pas négligeable. Lors de son séjour avant la campagne, le khalife lui avait prédit une victoire à la présidentielle. Cela s’est avéré. Il lui avait, en outre, prédit l’amélioration des relations entre le Sénégal et la Gambie et une situation financière déplorable pour la simple raison que son prédécesseur allait vider les coffres de l’Etat. On a vu cela. Le président Barrow n’avait rien trouvé dans les comptes de l’Etat Gambien. Il (le khalife) lui avait aussi rassuré que malgré toutes ces situations, la Gambie se remettra à flot. Depuis, grâce à Dieu, on s’en sort bien. Vos prières ont été exaucées. Il m’a chargé de renouveler, devant vous, sa confiance et sa considération à votre égard. C’est à Touba où il s’est rendu en tout premier lieu, il est déterminé à revenir encore ici. Et ce ne sera pas la dernière fois. Le président Barrow m’a chargé de remercier, au nom de la Gambie, les autorités religieuses, mais aussi toute la population Sénégalaise’’, déclare le ministre gambien.

‘’Lorsque le problème a éclaté en Gambie, les populations avaient commencé à quitter le pays. Vous les Sénégalais n’avez pas agi en simples spectateurs. Vous êtes au contraire venus à notre secours. Le Sénégal est la Gambie sont un même peuple. Et personne ne peut détruire la relation fraternelle qui lie les deux pays. Je ne sais pas si les Sénégalais sont conscients du don que Dieu a gratifié leur pays en termes de connaissance, de maitrise des métiers, de générosité, de sociabilité… Vous en êtes bien nantis. Quand on a eu des problèmes sérieux en Gambie, c’est votre président, Macky Sall, qui avait envoyé les soldats sénégalais avec les moyens sénégalais pour venir au secours des populations Gambiennes. Cela nous a permis de retrouver la tranquillité. Aujourd’hui, on se porte bien. Nous sommes très heureux”, ajoute-t-il.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*