Mali : Amadou Haya Sanogo de nouveau devant la justice ?

arton43898-d3bc8La capitaine Amadou Haya Sanogo pourrait être inculpé dans l’affaire de la mutinerie du 30 septembre à Kati, pour l’enlèvement, la séquestration et le meurtre du colonel Youssouf Traoré.

Le chef de l’ex-junte est à nouveau sous le feu des projecteurs. L’enquête sur la mutinerie survenue le 30 septembre a évolué. Il semble pour le moment le suspect numéro 1 dans la disparition et l’exécution du Colonel Youssouf Traoré.

Identification du corps du Colonel

Des tests ADN ont été effectués par des experts américains à la suite de la mutinerie sur des corps retrouvés non loin du lieu de la mutinerie. Les résultats ont été transférés au Mali la semaine dernière. Les tests ADN réalisés ne laissent aucune place au doute. Selon les déclarations des experts américains, « le corps découvert fin 2013 dans les environs de Kati, localité située à une dizaine de kilomètres de Bamako, est bien celui du Colonel Youssouf Traoré ».

Le Colonel Youssouf Traoré, avant sa disparition, n’entretenait plus de bonnes relations avec le capitaine Sanogo. Ce dernier a convoqué le colonel à Kati, lieu où son corps a été retrouvé peu avant sa disparition. Ce qui en fait le suspect numéro un.

Le capitaine Sanogo, qui a été inculpé pour meurtres et complicités de meurtres dans l’affaire des 21 Bérets rouges disparus, pourrait de nouveau avoir affaire à la justice malienne.

Kardiatou Traoré

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*