Mali: Changement de stratégies des forces onusiennes face aux djihadistes à moto

Des Djihadistes dans le nord du MaliLa mission des Nations Unies pour la stabilisation du Mali s’inquiète de la résurgence des djihadistes dans le nord du Mali. En effet ces djihadistes adoptent depuis quelques temps de nouvelles stratégies pour mener leurs attaques.

Le patron des opérations de maintien de la paix de l’ONU au Mali, Hervé Ladsous, a exprimé l’inquiétude de son organisation face à la résurgence des attaques djihadistes. Il annonce que des mesures seront adoptées pour contrer les attaques des convois de la Minusma. Ainsi,  une grande opération anti-moto a été lancée autour de la ville de Kidal, qui a pour but de mettre un terme aux déplacements à moto dans la région.

Des responsables de la Minusma, de l’Armée française et des cadres militaires du MNLA ont récemment tenu une réunion à Kidal pour débattre de la problématique des dernières attaques djihadistes qui ont été menées en utilisant des motos.

Il a été démontré que les djihadistes ne pouvaient plus circuler en 4X4. Pour ce faire, des convois de dix, voire quinze deux roues ont été observés avec des combattants qui transportaient des armes automatiques, des munitions mais aussi des lance-roquettes. De même, un élément de l’armée française a affirmé qu’il faudra mettre un terme ou au moins limiter cette nouvelle menace qui pèse sur le Nord-Mali.

Sur ce, des équipes du MNLA ont commencé à sillonner la brousse jusqu’à 150 kilomètres à l’est de Kidal, notamment dans la zone d’Abeibara et de Tinesako et rapporté dans les bennes des pick-up près de 150 motos. Et désormais, à Kidal, il est obligatoire de posséder un laissez-passer signé par la commission mixte de sécurité avec le nom et le numéro de l’engin. Ainsi, tout déplacement à moto entre 23 heures et 6 heures du matin est interdit en ville.

Les combattants djihadistes cherchent à reprendre leurs activités en raison de l’absence de l’armée malienne et du retrait de troupes françaises. Mais l’ONU ne compte pas laisser cette entreprise prospérer. La Minusma va désormais être offensive sur le terrain.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*