Malick Diop, maire de Fann- Amitié- Point E (Afp) : «Le consensus est nécessaire avant tout report d’élections»

Malick Diop, maire de Fann- Amitié- Point E (Afp)
Malick Diop, maire de Fann- Amitié- Point E (Afp)
Malick Diop, maire de Fann- Amitié- Point E (Afp)

«Il n’y aura pas obligatoirement installation de délégation spéciale dans les collectivités locales. En 2007 par exemple, les élections ont été reportées et il n’y en a pas eu.

Les mandats des élus locaux ont été prorogés de deux ans. Il a été évoqué comme raison du report de l’Acte 3 de la décentralisation qui engendrera beaucoup de changements et tout le monde sait qu’à six mois d’une élection, on ne peut pas toucher aux textes.

En tant que maire, je pense qu’il est important que cette réforme soit partagée. Au niveau de l’Association des maires du Sénégal (Ams), nous nous sommes réunis et nous avons donné notre point de vue.

Il est nécessaire aussi que, sur le plan politique, les partis donnent leurs avis. Le consensus est nécessaire avant tout report d’élections.»

Lequotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*