Malick Noël Seck et Francophonie: "Pourquoi empêche-t-on nous de marcher et de parler?"

7224472-11090920Les initiateurs du contre sommet de la Francophonie ne sont pas au bout de leur peine. Ils ont été tous rudoyés voire foudroyés, ce matin à l’entame de leur colloque par les gendarmes. Même les interviews calées avec les journalistes n’ont pu arriver à terme.
Parce que, le commandant Sané, maître des opérations, qui dit recevoir des ordres, n’a pas voulu laisser personne traîner et à l’intérieur et à l’extérieur des locaux.

«Une décision anti-démocratique», juge Malick Noël Seck, coordonnateur du Front du contre sommet de la Francophonie.

«C’est une honte pour le Sénégal. Nous avons des idées à faire valoir. Si jamais le pouvoir est solide dans ses bottes par rapport à ses arguments pour l’organisation de la Francophonie, qu’il nous laisse dire ce que nous avons à dire. Pourquoi empêche-t-on nous de marcher et de parler?», s’interroge Malick Noël Seck.

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*