MAMADOU KASSE HANN DEVIENT FRANÇAIS

MAMADOU KASSE HANNCoup dur pour l’athlétisme sénégalais ! Mamadou Kassé Hann a décidé de courir désormais sous les couleurs de la France.

Coup de Jarnac pour l’athlétisme sénégalais ! Mamadou Kassé Hann, spécialiste du 400 mètres haies, ne va plus courir sous les vert, jaune et rouge.

Le Rufisquois qui n’arrêtait pas de se plaindre des conditions dans lesquelles il se trouve, a tout bonnement décidé de devenir français.

L’information a été confirmée par le président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme, Momar Mbaye que nous avons eu au téléphone hier, alors qu’il s’apprêtait à rentrer dans un avion pour revenir d’une mission de l’extérieur.

«Votre information est vraie. Mais, pour le reste, je ne ferai de commentaire qu’une fois à Dakar», a déclaré laconiquement le patron de l’athlétisme sénégalais.

Rappelons qu’à l’occasion de la campagne de sensibilisation sur le concept de sport-études Rufisque, le désormais ex-athlète sénégalais avait donné des signes avant-coureurs via une sortie au vitriol sur les conditions de sa préparation en direction des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Mamadou Kassé Hann a mis les pieds dans le plat, en disant qu’il n’attend pas grand-chose des pouvoirs publics. «Je n’attends pas l’aide de l’Etat en perspective des JO de Rio de 2016», avait-il déclaré en marge du cross de masse qu’il a organisé le samedi 20 septembre, dans sa ville natale.

Le spécialiste de la course de haies avait annoncé qu’il allait retourner en Europe pour faire sa préparation avec les moyens du bord et si l’aide de l’Etat arrive, ce sera un plus pour lui.

Car, expliquait-il, «on passe tout notre temps à espérer, à attendre l’appui de l’Etat. Mais, il n’a jamais respecté sa promesse. Comme d’habitude, je vais renter en Europe pour continuer mes entrainements. Et avec mes moyens de bord, je vais poursuivre ma préparation afin de faire de bons résultats lors de ces prochains jeux olympiques».

Finaliste aux championnats du monde 2013 à Moscou, Kassé Hann était considéré comme une chance de médaille du Sénégal, à Rio de Janeiro. Un digne héritier d’El Hadji Amadou Dia Bâ

SudQuotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*