Mamadou Lamine DIALLO : « la sécurité des Sénégalais n’est pas la priorité de Macky SALL »

Le président du mouvement « Tekki » revient sur sa chronique hebdomadaire sur les nombreuses tueries notées ces derniers jours. Et le député en impute la responsabilité au régime de Macky SALL. Pour Mamadou Lamine DIALLO, l’échec est patent.

« Le constat est là : l’insécurité est grandissante au Sénégal, que ce soit après les matchs de navétanes ou de lutte, sur nos routes, les fleuves et dans nos chaumières. Le plus intolérable sans doute est le meurtre de jeunes femmes, notamment Fatoumata Makhtar Ndiaye de Pikine et Bineta Camara de Tambacounda que Tekki connaissait bien.

Il n’est pas besoin de concertation pour en saisir les raisons : affaissement continu de nos institutions et de la justice avec l’impunité des gens de l’APR/BBY ; chômage et pauvreté endémiques dans ce pays face à l’arrogance des nouveaux riches de la galaxie FAYE-SALL », écrit le député.

Poursuivant, Mamadou Lamine DIALLO renseigne avoir saisi en vain le gouvernement sur cette question. « Rien n’y fait. La sécurité des Sénégalais n’est pas la priorité de Macky SALL qui a chargé Aly Ngouille de s’en occuper avec l’organisation des élections. Pour ce dernier, sa mission se réduit à faire gagner son mentor à tout prix et à casser de l’opposant. Résultat des courses, l’insécurité augmente au même rythme que la propagande d’inspiration nazie de l’APR. Les femmes qui votent pour Macky Sall par manque d’information citoyenne sont les premières victimes », souligne Le président du mouvement « Tekki ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*