Mamadou Seck, ancien ministre : « C’est Karim qui m’a demandé d’aider Mamadou Pouye et Ely Manel Diop »

ea667b71f86eaf0e6a0634ca57c86ca2Dans sa déposition devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), l’ancienne Directrice de l’aviation civile, actuelle chargée de projet à l’Asecna, Aminata Diop Sall, soutenait que «la demande d’agrément de la société Ahs a été faite par une personne avec un nom à consonance de l’Europe de l’Est.

Cette demande n’a pas été traitée par mes services jusqu’au moment où, au cours d’une réunion de coordination, le ministre chargé des transports aériens de l’époque, Mamadou Seck, nous a interpellés sur les raisons pour lesquelles cette demande n’a pas été traitée. Je lui ai répondu que j’avais l’impression que cette société était une société fantôme dans la mesure où aucun document n’accompagnait la demande. J’avais reçu des pressions émanant du ministre avant d’être limogé».

Appelé à la barre, hier, Mamadou Seck a avoué : « C’est Karim Wade, alors qu’il n’était pas ministre, qui m’a appelé pour me demander de recevoir Mamadou Pouye et Ely Manel Diop qu’il m’avait présentés comme ses amis d’enfance qui avaient créé une société d’exploitation sur la plateforme aéroportuaire (la société Ahs : Ndlr)», rapporte La Tribune”. «Pour ce qui concerne le dossier d’agrément, c’est moi qui l’ai signé quand il m’a été transmis par Mme Sall. Mais quand le dossier arrivait sur mon bureau, tout était dans l’ordre contrairement à ce qu’on veut faire croire sur le fait que j’aurai mis la pression sur la dame. Je n’étais même pas au courant d’une quelconque anomalie sur ce dossier», ajoute-t-il.

Par SenewebNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*