MANSOUR SY DJAMIL, DEPUTE NON INSCRIT «ON VA VERS DES LENDEMAINS PAS SURS…»

Pourquoi lui, alors qu’on l’accuse de pratiques connues depuis très longtemps, depuis Samba Guèye, Clédor Sall, Mamadou Diop, Lamine Diack. La deuxième raison :

c’est la temporalité au moment de son arrestation, à quelques mois des élections législatives…La troisième raison : c’est la disproportionnalité. Khalifa Sall a géré en dix ans cinq cent cinquante-trois milliards.

Personne ne pouvait l’accuser de quoi que ce soit. On est en train de l’affaiblir et de  l’accuser pour un milliards huit cents millions, pour quelqu’un  qui a géré pendant dix ans cinq cent cinquante-trois milliards. Pour toutes ces raisons-là, nous considérons qu’il faut libérer Khalifa Sall le plus rapidement possible. Aujourd’hui, je lance un appel aux dignitaires religieux,  au Khalife (des Mourides-ndlr) qui reçoit aujourd’hui Macky Sall.
 
Macky Sall est actuellement à Touba et comme il ne veut pas entendre raison, je trouve que simplement il va entendre la voix sacrée de notre grand-père, le Khalife général des Mourides. Je lance également un appel au Khalife général des Tidianes pour que l’ensemble des khalifats qui sont ici au Sénégal discutent avec Macky Sall parce que ce qu’il est en train de faire est un précédent  extrêmement dangereux et si on le laisse faire et si tout le monde croise les bras, on va vers des lendemains loin d’être  sûrs et pour cela, il faut l’arrêter. 

Mame Bineta MBAYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*