Marche contre la mal-gouvernance, le recul démocratique : Le Pds invite Idy le 8 octobre

Oumar Sarr sourireL’idylle se reconstitue entre le Parti démocratique sénégalais (Pds) et son ancien numéro 2,  Idrissa Seck. Les relations, détériorées par la sulfureuse  affaire des chantiers de Thiès, sont parties pour reprendre leur court normal suite à la récente sortie de Rewmi de la mouvance présidentielle.

Communiquant sur leur marche du 8 octobre prochain, les Libéraux ont souligné hier, qu’ils seraient dans les bonnes grâces pour collaborer voire coaliser avec Idrissa Seck et son parti à qui ils invitent à bien vouloir prendre part à la grande manifestation pour s’opposer au régime de Macky Sall.

«L’opposition patriotique Irp/ Boolo taxawu askan wi, a décidé d’organiser une marche le 8 octobre à Dakar.

En marge de cette marche, nous appelons les partis politiques de l’opposition sans exception et les organisations à discuter afin de mettre en place sans délai un Etat-major commun pour mettre fin à la souffrance de notre Peuple», a annoncé d’emblée le coordonnateur du Pds Oumar Sarr qui fustige «le recul des libertés démocratiques, la mal-gouvernance et la corruption». Pour la réussite de l’acte 1 du combat contre le régime de Macky Sall, le maire de Dangana promet de «contacter Idrissa Seck et son parti».

Un pas vers la matérialisation des retrouvailles de la famille libérale à laquelle Idrissa Seck serait «le bienvenu» selon Oumar Sarr. Par ailleurs, outre la marche du 8 octobre, les parlementaires libéraux envisagent d’ouvrir «une commission d’enquête sur la mal-gouvernance et l’état de la corruption dans pays».

tndiaye@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*