Marche de l’opposition : Le Préfet de Dakar et le Commissaire Ndiaré SENE expliquent le matraquage

marche-pdsMarche de l’opposition : Le Préfet de Dakar et le Commissaire Ndiaré SENE expliquent le matraquage

Gazer et matraquer deux anciens Premiers ministres, trois ex-ministres, des députés et de nombreux autres manifestants ne peuvent passer sans explication. Le Préfet de Dakar, Serigne Babacar KANE et le Commissaire Ndiaré SENE, maîtres d’œuvre de la bastonnade, s’en sont chargés. Alors que les opposants pansaient leurs blessures, ils ont convoqué la presse pour justifier la violence dont les policiers se sont rendus coupables.  «En un moment, les marcheurs se sont donné rendez-vous à mi-parcours. Ceux qui étaient à la place de l’Obélisque ont rejoint la rue 25. D’autres qui venaient du rond-Point Doudou Diaye Rose se sont joints à eux à ce niveau et ils marchèrent paisiblement jusqu’au lieu de dislocation où un barrage a été mis  pour contenir les limites autorisées par l’arrêté préfectoral. A l’approche du barrage, leurs agents sécurité interne ont montré à leurs partisans qu’ils étaient arrivés au lieu de dislocation. Et comme une déferlante, les manifestants ont foncé sur les forces de sécurité, ont cassé le barrage et l’ont dépassé près d’une dizaine de mètres, créant ainsi une situation de troubles, nous obligeant de faire respecter l’acte réglementaire. Alors, nous avons usé des moyens réglementaires à notre disposition pour disperser la manifestation», a soutenu Ndiaré SENE, ancien patron de la Division des investigations criminelles (DIC).

Le Préfet de Dakar, Serigne Babacar KANE n’en dira pas moins pour enfoncer les manifestants. « J’ai pris un arrêté pour modifier l’itinéraire. On a demandé aux autorités de la police de prendre les dispositions pour l’exécution de cet arrêté», explique-t-il.

WALFnet

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*