Marche de l’opposition : une confrontation en perspective

Front pour la défense du Sénégal/Manko Wattu Sénégal
Front pour la défense du Sénégal/Manko Wattu Sénégal
Front pour la défense du Sénégal/Manko Wattu Sénégal

Marche de l’opposition : une confrontation en perspective

Comme annoncé, le Front pour la défense du Sénégal/Manko Wattu Sénégal a déposé ce jeudi la déclaration de sa marche au niveau de la préfecture de Dakar. Mais, en déclinant l’itinéraire qu’ils sont censés emprunter le 14 octobre prochain à 15 heures, Malick GACKOU et ses camarades ont mis la barre très haut. 

En effet, en décidant de terminer leur marche, qui prend départ devant la RTS, à la place Washington, en face du ministère de l’Intérieur, les opposants semblent décidés en à découdre avec le régime de Macky SALL.

Le préfet de Dakar, qui a interdit des rassemblements devant se tenir à la place de l’Obélisque, permettra-t-il à l’opposition d’arpenter les artères du centre-ville ?  La semaine dernière,  le «grand rassemblement de soutien aux détenus pour le respect de leurs droits humains», initié par de nombreuses organisations de la société civile a été purement et simplement interdit par Baye Oumou GUEYE qui venait à peine d’être nommé. Argument brandi, «troubles à l’ordre public».

Avant cette manifestation, c’est le meeting du Parti socialiste prévu samedi 23 juillet dernier à la Medina, que le préfet avait interdit. Des interdictions à tout va qui avaient fini par indisposer politiques et membres de la société civile qui n’hésitaient plus à qualifier le régime de Macky SALL de dictatorial.

A moins que le régime de Macky SALL ne fasse un retentissant revirement, il y a peu de chance que Malick GACKOU et ses camarades terminent leur marche devant le ministère de l’Intérieur.

WALFnet

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*