Maroc- Sénégal : Kyrielle d'accords pour une coopération plus prometteuse

d1a08463da5f1282dbbc14901cafd8bb0a14cfcaDécidément, le Maroc et le Sénégal ont pris le soin d’asseoir un modèle de partenariat pionnier, viable et prometteur en réussissant à fructifier le capital précieux de leur solidarité agissante et fortifier leur partenariat exemplaire.

C’est une évidence mise en exergue par la volonté inébranlable des dirigeants des deux pays, SM le Roi Mohammed VI et le sénégalais président Macky Sall, d’enclencher une nouvelle dynamique et de donner un coup d’accélérateur aux échanges économiques et commerciaux entre les deux pays pour servir les intérêts des populations locales, gage de la pérennité d’une coopération prometteuse.

La signature jeudi dernier à Dakar de treize accords bilatéraux dans différents domaines de coopération entre les deux pays frères, à l’occasion de la visite du Roi Mohammed VI au Sénégal, s’inscrit dans cette logique immuable de la consolidation de la coopération bilaterale solidement bâtie sur le socle de la confiance mutuelle.

Ils visent également à enrichir le cadre juridique, très dense, de la coopération maroco-sénégalaise et à consolider davantage les relations singulières entre les deux pays.

Ils reflètent également la volonté commune des Chefs d’Etat des deux pays d’aller de l’avant sur la voie du renforcement des relations entre le Sénégal et le Maroc.

Les accords signés vont dans le droit fil de l’approche royale intégrée vis-à-vis de l’Afrique, qui place l’élément humain au cœur du processus et des objectifs de développent, sur la base d’un partage équitable des retombées du développement.

Pas moins de six accords sur les treize signés visent à promouvoir des programmes de développement humain au regard de leur impact direct sur la population, et à imprimer une forte dynamique aux différents volets de la coopération bilatérale.

L’importance de la dimension humaine des conventions signées est perceptible, en particulier, à travers l’accord de siège entre la Fondation Mohammed VI pour le développement durable et le gouvernement sénégalais.

L’initiative de la Fondation Mohammed VI pour le développement durable de s’installer à Dakar est une première au niveau mondial, ce qui témoigne de l’importance accordée à l’élément humain dans les excellentes relations fraternelles maroco-sénégalaises.

La mise en place d’un Groupe d’impulsion économique et la promotion du partenariat public-privé (PPP), confèrent, en outre, une importance particulière à la coopération institutionnelle entre les deux pays, en ce sens, que ces initiatives renforceront le cadre de pilotage économique bilatéral.

Aussi, la coopération sectorielle, surtout dans les domaines de l’agriculture, du tourisme et de l’industrie, impriment une nouvelle impulsion à l’arsenal institutionnel et juridique régissant le partenariat fécond qui ne cesse de se renforcer entre le Maroc et le Sénégal.

Comme il ressort des statistiques, le Sénégal est le premier client du Maroc en Afrique Subsaharienne avec 12 pc des exportations, et le 8è fournisseur du Royaume au niveau de la sous-région avec 2,13 pc des importations.

En 2014, les produits les plus importés par le Maroc à partir du Sénégal sont les conserves de poisson (30,41 millions DH), le coton (27,46 millions DH) et d’autres produits d’arboriculture (9,17 millions DH).

Les produits les plus exportés vers le Sénégal sont des produits azotiers et les engrais pour un montant d’environ 180,4 millions DH, les articles en papier ou en carton (105,48 millions DH) et d’autres produits pétroliers (81,96 millions DH).

Assurément, tous les indicateurs augurent que ce partenariat fructueux a suffisamment de potentiels pour durer. Sa force motrice étant la volonté manifeste des dirigeants des deux pays frères pour le bien-être des peuples marocain et sénégalais.
Apanews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*