MBOUR : CONSEQUENCES DES PLUIES DILUVIENNES Ousmane Tanor Dieng demande un plan national d’urgence

Le secrétaire général national du parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng est descendu hier sur la petite côte pour s’enquérir de la situation et des conditions des populations après le passage des pluies diluviennes du week-end . Son souhait est de voir le gouvernement venir en aide rapidement aux sinistrés des différentes localités du pays par un plan national d’urgence.ousmane_tanor_dieng_ps

Suite à un périple qui l’a mené dans le département de Mbour entre Joal-Fadiouth, Nguéniène, Ndianda et Thiadiaye, Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général national du parti socialiste, s’est prononcé sur les fortes pluies, notamment les pics de 200 millimètres à Fissel et Sandiara  et 150 millimètres à Mbour, qui se sont déversés sur  la petite côte. A l’en croire, la situation est  exceptionnelle, voire sans précédent.

Selon lui, plusieurs ponts se sont affaissés, source d’un enclavement total des zones de Fissel, Ndianda, Nguéniène. Ce qui nécessite une intervention rapide pour venir en aide aux populations nécessiteuses. Une solution d’urgence s’impose. Il a insisté sur les corps immergés dans la vallée de Houl au fond des eaux dont celui d’un lutteur. Les jeunes débordés ont dénoncé la lenteur des recherches pour retrouver des disparus sous les eaux  qui étaient à bord de véhicules, prisonniers des eaux.

Certains ont voulu s’y impliquer pour retrouver les corps des disparus. La raison a fini par l’emporter sur la passion. Le secrétaire général du parti socialiste a salué les initiatives de la société civile à Joal-Fadiouth qui, en dehors de toute considération politique, a appelé à une mobilisation de toutes les forces vives pour venir en aide aux inondés et les secourir. Interrogé sur les rumeurs de son éventuelle entrée au gouvernement, il a mis cela dans le cadre des rumeurs teintées de fausseté et de contrevérités.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*