Me Abdoulaye Tine : «C’est une confirmation de l’effondrement de l’Etat de droit»

Me Abdoulaye Tine, leader du parti Union sociale libérale (Usl), a soutenu que la condamnation de Khalifa Sall à 5 ans de prison par le tribunal correctionnel de Dakar est «une confirmation de l’effondrement de l’Etat de droit» au Sénégal.

En réagissant face à cette situation, le candidat à l’élection présidentielle de 2019 a déclaré, dans un communiqué parvenu à Seneweb, que «l’édifice poursuit inexorablement son écroulement faute de manquer à sa promesse démocratique et humaniste».

«La justice ne doit pas être sourde aux alarmes sur la montée des inégalités et de l’injustice, bien au contraire, la justice se doit de s’ériger en rempart pour protéger les citoyens contre toute forme d’arbitraire du pourvoir», ajoute Me Abdoulaye Tine, qui précise que «nul n’ignore les vraies raisons qui ont poussé le régime en place à renvoyer le maire de Dakar devant une juridiction pénale».

«Au détour de cette décision, on nous apporte une confirmation supplémentaire de l’effondrement des garanties contre les velléités d’instrumentalisation du pouvoir judicaire par le pouvoir politique. Le droit comme la guerre n’est très souvent que la continuation de la politique par d’autres moyens», a d’emblée noté Me Abdoulaye Tine dans le texte.

Toutefois, l’avocat ne compte pas croiser les bras face à cette décision de justice. Il a fait savoir qu’il apportera son soutien à Khalifa Sall, aussi bien sur le plan national qu’international, afin qu’il puisse recouvrer rapidement la liberté avant l’élection présidentielle de 2019.

Cheikhou AIDARA

 

Auteur: Cheikhou AIDARA –

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*