ME ASSANE DIOMA NDIAYE SUR LES REMOUS DANS LA JUSTICE: "Le ministère a intérêt à ouvrir des négociations urgentes…"

Me Assane Dioma NdiayeInvité de l’émission « Grand jury », Me Assane Dioma Ndiaye a invité le ministère de la justice à ouvrir des négociations franches avec le Syndicat des travailleurs de justice (Sytjust) en bisbille avec la tutelle depuis plusieurs semaines.

« Les greffiers sont la cheville et l’épine dorsale de la justice. Le ministère a intérêt à ouvrir des négociations urgentes plutôt que contourner leur mouvement de grève par la réquisition de greffiers ad hoc car les justiciables peinent à obtenir des décisions », a plaidé le président de la Ligue sénégalaise des droits humains.

En effet depuis que le gouvernement a pris la décision de diminuer les frais de délivrances de certains actes, le Sytjust est en effet entré dans une colère noire car ceux-ci alimentent principalement leurs fonds communs.

Pour manifester son mécontentement, le Sytjust avait invité les greffiers siégeant aux Chambres africaines extraordinaires et à la Cour de répression de l’enrichissement illicite à boycotter ces juridictions.

Le Sytjust avait également boycotté les Journées portes ouvertes de la justice organisées les 3, 4 et 5 juillet dernier. Un boycott largement suivi surtout la cérémonie d’ouverture a été marqué par le port de brassage rouge.

Sans compter que le Sytjust a paralysé le fonctionnement de la justice jeudi dernier en observant une grève de 24heures.

Le Sytjust promet de durcir le ton si la tutelle n’ouvre pas des discussions.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*